En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 038.86 PTS
+2.63 %
5 037.50
+2.66 %
SBF 120 PTS
3 985.83
+2.55 %
DAX PTS
13 021.98
+2.64 %
Dow Jones PTS
27 791.44
+1.3 %
11 085.17
+0. %
1.179
+0.48 %

Concurrence : la Commission européenne cible l'internet des objets

| Boursier | 317 | Aucun vote sur cette news

La Commission européenne a une nouvelle cible : l'internet des objets...

Concurrence : la Commission européenne cible l'internet des objets

La Commission européenne a une nouvelle cible : l'internet des objets. Bruxelles a ouvert une enquête pour de potentiels pratiques anticoncurrentielles dans le secteur des biens et services de consommation liés à ce segment de marché en pleine croissance. Margrethe Vestager, vice-présidente exécutive chargée de la politique de concurrence, s'inquiète notamment d'éventuels problèmes du côté des assistants vocaux tels que Siri et Alexa. Un assistant vocal "change la façon dont vous interagissez avec les choses parce que les utilisateurs peuvent seulement se voir présenter une option" au lieu du choix complet de produits qu'ils auraient dans un magasin, a déclaré à la presse la commissaire.

Les organismes de surveillance de l'UE voient déjà des éléments indiquant que certaines pratiques d'entreprises peuvent fausser structurellement la concurrence, a officiellement annoncé la Commission européenne : "l'accès à de grandes quantités de données des utilisateurs semble être la clé de la réussite de ce secteur. Aussi, nous devons faire en sorte que les acteurs du marché n'utilisent pas le contrôle qu'ils exercent sur ces données pour fausser la concurrence ou fermer ces marchés aux concurrents".

Outre les assistants vocaux tels que Siri d'Apple ou Alexa d'Amazon, le régulateur cible aussi les dispositifs portables (par exemple les montres intelligentes ou les bracelets de fitness) et les appareils de consommation connectés utilisés dans la domotique, comme les réfrigérateurs, les machines à laver, les téléviseurs intelligents, les hautparleurs et systèmes d'éclairage intelligents.

"Une fois que les grandes entreprises ont utilisé leur pouvoir, elles peuvent très rapidement pousser les marchés au-delà du point de basculement où la concurrence se transforme en monopole", a souligné Margrethe Vestager à Bruxelles. "Si nous n'agissons pas à temps, il y a un risque sérieux que cela se reproduise avec l'internet des objets".

L'UE va chercher des informations auprès de quelque 400 entreprises dans le monde entier. Elle prévoit de publier un rapport préliminaire au printemps 2021 et de donner ses conclusions à l'été 2022.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 11/08/2020

Dans une déclaration auprès de l’Autorité des marchés financiers, Amber Capital et Vivendi ont indiqué qu’elles n’entendaient pas agir de concert entre elles vis-à-vis de Lagardère et…

Publié le 11/08/2020

Innate Pharma a obtenu un financement de 6,8 millions d’euros dans le cadre de l’appel à projet PSCP-COVID (Projets de recherche et développement structurants pour la compétitivité), afin de…

Publié le 11/08/2020

Zalando prend 2,86% à 67,56 euros à la Bourse de Francfort. Le site de vente de vêtements en ligne a réalisé un excellent second trimestre 2020 malgré la crise du Covid-19. Le nombre de…

Publié le 11/08/2020

Voltalia a finalisé l'installation d'un parc solaire de 3,9 mégawatts. Situées dans la commune de Jonquières en Provence Alpes-Côte d'Azur (Région Sud), ces ombrières solaires protègeront du…

Publié le 11/08/2020

Imerys a signé un accord pour l'acquisition d'une participation majoritaire de 60%, avec des options d'achat du reste du capital, du groupe Haznedar, un fabricant turc de réfractaires monolithiques…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne