Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 257.94 PTS
-0.15 %
6 200.50
-0.13 %
SBF 120 PTS
4 920.07
-0.15 %
DAX PTS
15 279.62
-0.27 %
Dow Jones PTS
34 064.75
+0.74 %
13 964.90
+1.47 %
1.207
+0.5 %

Compagnie des Alpes : enfin une bonne nouvelle ?

| Boursier | 323 | Aucun vote sur cette news

La Compagnie des Alpes grimpe de 5,6% ce vendredi, à 21,45 euros, alors que les exploitants de remontées mécaniques recevront une subvention en...

Compagnie des Alpes : enfin une bonne nouvelle ?

La Compagnie des Alpes grimpe de 5,6% ce vendredi, à 21,45 euros, alors que les exploitants de remontées mécaniques recevront une subvention en fonction d'un CA de référence (CA moyen remontées mécaniques 2017, 2018 et 2019; hors 2 Alpes pour la CDA), du poids de la période de fermeture administrative dans l'activité annuelle et dans la limite d'un taux de compensation de 49% de la perte d'activité sur CA de référence. Les premières estimations pour la Compagnie des Alpes avoisinent les 155 ME d'indemnisations...

Le groupe entend à présent défendre ses intérêts sur les pertes d'activité des destinations de Loisirs. "Nous projetons pour le groupe un EBO 2020/21 de 23,8 ME et un ROC de -117,3 ME" commente Portzamparc qui précise que "le budget CAPEX précisé à 140 ME marque la volonté du groupe de bien préparer la reprise... La structure financière est fragilisée avec une DFN anticipée à 733 ME (PZP gearing 98%). A l'instar de l'été dernier, nous pensons que la réouverture des sites connaîtra un franc succès, et l'envie de ski pour la prochaine saison sera plus forte que jamais... Toutefois, n'oublions pas que les sites gérés par le groupe ont des limites en termes de capacité d'accueil (volonté de ne pas dégrader la TGS des DL, limite capacité hôtelière pour les DS). Nous anticipons un retour à une activité normative dès 2021/22.
Portzamparc parle d'une "bonne nouvelle pour la Compagnie des Alpes qui limitera nettement la casse sur l'année... De quoi ajuster sa valorisation, relever son objectif de cours de 15,5 à 20 euros, ainsi que sa recommandation d''Alléger' à 'Conserver'".

Etat des lieux

Concernant les Domaines skiables, l'activité est toujours à l'arrêt et il est maintenant fortement probable qu'elle le restera jusqu'à la fin de la saison d'hiver 2021... Le groupe a confirmé que la non-ouverture des domaines skiables jusqu'à la fin de la saison d'hiver, représentait un manque à gagner, depuis le début de l'exercice, de l'ordre de 400 ME, soit près de 99% du chiffre d'affaires réalisé par cette business unit lors de l'exercice 2018/2019 (hors station des 2 Alpes), dernière année de référence sans impact de la crise sanitaire.

Pour les Parcs de loisirs, le groupe avait indiqué le 21 janvier dernier qu'à cette date le manque à gagner au niveau de son activité depuis le début de la saison s'élevait à plus de 50 ME par rapport à l'exercice 2018/2019. En prenant désormais en compte le fait que la grande majorité des sites seront restés fermés pendant tout le 2ème trimestre (seuls Chaplin's World et Grévin Montréal sont aujourd'hui ouverts) ce manque à gagner total s'élève à environ 65 ME. De plus, la fermeture de l'ensemble des sites sur la totalité du mois d'avril générerait un manque à gagner supplémentaire d'environ 40 ME en termes de chiffre d'affaires.

La direction a également précisé que, compte tenu de la fermeture complète des sites et des efforts déployés par le Groupe depuis le début de l'exercice en cours, la Compagnie des Alpes serait en mesure de compenser par une réduction de ses charges d'exploitation le manque à gagner au niveau du chiffre d'affaires cumulé de ses deux activités principales (Domaines skiables et Parcs de loisirs) à hauteur d'au moins 30% (hors dispositif d'indemnisation) contre une fourchette de 25% à 30% indiquée précédemment.

Par ailleurs, compte tenu du contexte sanitaire et des éléments précités, le groupe envisage dorénavant une enveloppe annuelle d'investissements autour de 140 ME (une fourchette de 120 ME à 160 ME précédemment). Ce montant reflète un effort d'accompagnement appuyé pour relancer l'activité dans les territoires où elle est implantée.

Dominique Thillaud sera le futur DG

Un Conseil d'Administration s'est tenu dans la foulée de l'Assemblée générale et a décidé, dans la lignée de sa décision du 28 janvier dernier, d'entériner la dissociation des fonctions de Président et de Directeur Général.
Cette décision a été prise dans le contexte de l'échéance du mandat de Dominique Marcel et de la nécessité de mettre en place une nouvelle gouvernance pour le groupe. Compte tenu du contexte de crise, le Conseil a souhaité s'assurer qu'il y ait une stabilité dans la gestion de la société. Il a décidé qu'il était dans le meilleur intérêt de la société qu'une transition managériale se fasse progressivement.

Le Conseil a ainsi décidé de renouveler le mandat de Président Directeur Général de Dominique Marcel jusqu'au 31 mai 2021 et de nommer Dominique Thillaud en qualité de Directeur Général Délégué jusqu'à cette même date.
Toujours afin d'assurer une continuité dans la gouvernance de la société, il est prévu que Dominique Marcel soit président du Conseil d'Administration à compter du 1er juin.
Dominique Thillaud sera alors nommé Directeur Général et Loic Bonhoure Directeur Général Délégué pour une durée de 4 ans.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/04/2021

Advicenne publie aujourd'hui son calendrier financier indicatif pour l'exercice 2021...

Publié le 23/04/2021

Enrobé composé d'un liant d'origine végétale à 80%, à Vedène, dans le Vaucluse Le 23 avril, dans le cadre des travaux de rénovation du Chemin des...

Publié le 23/04/2021

Icade annonce un CA au T1 2021 de 392,5 ME (+44% versus le T1 2020, +30% versus le T1 2019)...

Publié le 23/04/2021

L’Assemblée Générale des actionnaires de Mercialys a approuvé la proposition d’une option entre le paiement en numéraire ou en actions nouvelles de la société de la totalité du dividende…

Publié le 23/04/2021

Eurazeo a signé un accord d'exclusivité en vue d'investir dans la société Aroma-Zone, pionnier français en matière d'aromathérapie, de beauté et de...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne