Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 566.79 PTS
-
5 553.5
-
SBF 120 PTS
4 401.42
-
DAX PTS
13 286.57
-
Dow Jones PTS
29 872.47
-0.58 %
12 152.22
+0. %
1.192
+0.11 %

Clôture Paris : le CAC40 prolonge son rebond

| Boursier | 531 | Aucun vote sur cette news

Après son envolée de 7,5% hier, liée à l'espoir d'un vaccin contre l'épidémie mondiale de coronavirus, le CAC40 a poursuivi sa...

Clôture Paris : le CAC40 prolonge son rebond
Credits Reuters

LA TENDANCE

Après son envolée de 7,5% hier, liée à l'espoir d'un vaccin contre l'épidémie mondiale de coronavirus, le CAC40 a poursuivi sa progression ce mardi, en hausse de 1,55% à 5.419 pts, des niveaux oubliés depuis le début du mois de mars dernier... Le CAC40 ne perd d'ailleurs plus qu'une dizaine de pourcents depuis le début de l'année, les valeurs les plus exposées à la crise sanitaire ayant prolongé leurs hausses ce mardi. Le secteur bancaire reste également bien orienté après son envolée de la veille dans le sillage de la forte hausse des taux obligataires.

ECO ET DEVISES

Pendant ce temps, les débats se poursuivent autour de l'élection de Joe Biden à la présidence des Etats-Unis, et le clan Trump n'en démord pas, confirmant ses accusations de fraude et engageant des procédures dans divers Etats. Le leader du Sénat Mitch McConnell soutient désormais ouvertement Trump dans sa démarche, ce qui repousse encore la perspective de l'éventuelle adoption d'un nouveau plan de relance massif de l'activité aux USA... McConnell est plutôt en faveur d'un plan réduit de stimulus de 500 milliards de dollars environ, contre plus de 2.000 milliards espérés par les démocrates.

Eli Lilly, le laboratoire d'Indianapolis, se distingue à son tour sur le compartiment pharmaceutique... Ainsi, la FDA, agence américaine du médicament, vient d'autoriser l'utilisation en urgence de son traitement expérimental aux anticorps contre le Covid-19 dans le cas de patients non hospitalisés mais risquant de tomber gravement malades du fait de leur âge ou de leur santé. La FDA justifie sa décision par des données montrant qu'une injection unique du traitement réduirait la nécessité d'hospitaliser ou de soigner en urgence les patients à haut risque contaminés. La Maison blanche a salué la décision de la FDA, évoquant un 'tournant majeur'.
Un traitement comparable de Regeneron avait été administré à Donald Trump lors de son hospitalisation le mois dernier, suite à son infection. L'expert américain en maladies infectieuses Anthony Fauci a estimé que le traitement avait sans doute contribué à la guérison de Trump...

La FDA a indiqué que le traitement aux anticorps d'Eli Lilly pouvait être utilisée pour toute personne âgée de plus de 65 ans affectée par des symptômes modérés du Covid-19, et pour des patients âgés de 12 ans et plus ayant des conditions préexistantes susceptibles de provoquer des maladies graves. Le traitement n'a pas été autorisé pour les patients hospitalisés ou ceux nécessitant une aide respiratoire.
Il s'agit donc d'une bonne nouvelle supplémentaire dans la lutte contre le covid. Hier, Pfizer et son partenaire BioNTech avaient enthousiasmé les marchés en annonçant leurs résultats intermédiaires de phase 3 de leur vaccin contre le nouveau coronavirus. Les deux groupes avaient fait état d'une efficacité de plus de 90% du vaccin. Albert Bourla, président et directeur général de Pfizer, saluait "un grand jour pour la science et l'humanité". L'Américain et son partenaire allemand BioNTech estiment que les données comparant les individus vaccinés avec leur produit et ceux ayant reçu un placebo indiquent un taux d'efficacité du vaccin de plus de 90% à sept jours après la seconde dose. Cela signifie que la protection du Covid-19 serait atteinte 28 jours après la vaccination initiale. Emporté à juste titre par un bel enthousiasme, le CEO de Pfizer évoquait même "la plus importante avancée médicale des 100 dernières années".

Sur le front économique outre-Atlantique ce mardi, le rapport JOLTS sur les ouvertures de postes aux Etats-Unis pour le mois de septembre n'a pas vraiment surpris, avec 6,436 millions d'ouvertures contre un consensus logé à 6,508 millions. Les ouvertures de postes du mois antérieur ont été révisées en baisse à 6,352 millions.
L'euro revient à 1,1820/$. Le pétrole avance encore à 43$ le brent.

VALEURS EN HAUSSE

Klepierre flambe encore de 18%. L'action de la société d'immobilier commercial a ainsi repris 50% depuis hier et l'annonce du duo Pfizer-BioNTech sur l'efficacité de leur candidat vaccin contre le coronavirus. Si le chemin s'annonce encore long, les opérateurs tablent sur un retour 'à la normale' plus rapide qu'escompté après cette annonce.
Complètement délaissé par les opérateurs avec la mise en place des mesures de confinements pour faire face à la pandémie, le secteur retrouve de l'intérêt depuis lundi. Outre Klepierre, qui a par ailleurs annoncé le placement de 600 millions d'euros d'obligations à échéance 2031, Icade gagne 15% (après 23,5% hier) et Unibail-Rodamco-Westfield s'envole de 21% (+24% lundi) alors que les actionnaires ont rejeté le projet de résolution concernant l'augmentation de capital souhaitée par la direction. Ces derniers ont aussi approuvé l'entrée au conseil de surveillance du duo Léon Bressler / Xavier Niel à l'origine de la fronde et qui contestaient le bien-fondé de l'appel au marché.

Covivio monte de 14% avec Elior et Showroomprivé (+13%)

Technicolor : +12% suivi de Mercialys et de Carmila

Orpea : +9% avec DBV, SMCP

BNP Paribas avance encore de presque 8%. Crédit Agricole et la Société Générale gagnent environ 5%. Du côté des analystes, JP Morgan a réitéré son avis 'surpondérer' sur BNP Paribas et Société Générale avec une cible ajustée de 52 à 51 euros pour la banque de la rue d'Antin, et un objectif maintenu à 23 euros pour la banque rouge et noire.

Les valeurs pétrolières poursuivent aussi leur rebond entamé hier : Vallourec gagne 11%, CGG (12%) et TechnipFMC 5,5%.

Bic : +8% dans la foulée de son plan de relance avec M6 et Rubis

Renault (+7%) bénéficie d'un avis de Citigroup qui a revalorisé le constructeur automobile de 32 à 40 euros.

Ipsos : +6% avec Atari, Spie

Airbus et Safran reprennent aussi environ 5%.

Air France KLM reprend 4%.

VALEURS EN BAISSE

Stedim : -6,7% suivi de ID Logistics, Trigano et STM (-5%)

Chargeurs : -5% avec SoiTec et AST (-4,5%) avec Euronext

Ubisoft reste en baisse de 4% à Midcap Partners a réduit sa cible de 72 à 70 euros ('neutre').

Neoen recule de 4%. Si le producteur indépendant d'énergie renouvelable a confirmé ses objectifs annuels, il a fait état d'une nouvelle faible croissance au troisième trimestre avec un chiffre d'affaires consolidé de 66,9 millions d'euros, en hausse de 1%.

Virbac : -3% suivi de Valneva, Mersen, Tarkett, MdM

Des prises de bénéfices de nouveau sur Teleperformance qui abandonne près de 2%.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Suivez la tendance avec
Nicolas PAGNIEZ,

du lundi au vendredi à 9h55, 12h30, 14h55 et 18h30 sur

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 26/11/2020

En investissant dans 2 centrales solaires en autoconsommation, le groupe Mersen souhaite réduire sa facture énergétique et sa dépendance au réseau électrique...

Publié le 26/11/2020

Ce franchissement de seuil résulte d'une augmentation du nombre d'actions Total SE détenues à titre de collatéral...

Publié le 26/11/2020

La boutique LDLC de Besançon dispose d'un atelier permettant la réparation et le montage des ordinateurs...

Publié le 26/11/2020

I.CERAM collabore avec le Pr. Schmitto du Centre Hospitalo-Universitaire de Hanovre

Publié le 26/11/2020

Chez Miliboo, le 2ème trimestre 2020-2021 confirme la dynamique de croissance soutenue engagée au 1er trimestre, dans un contexte toujours favorable...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne