5 453.58 PTS
+0.74 %
5 420.50
+1.04 %
SBF 120 PTS
4 351.13
+0.79 %
DAX PTS
12 500.47
+0.63 %
Dowjones PTS
24 322.34
+0.99 %
6 649.65
+2.08 %
Nikkei PTS
22 319.61
-
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Chez Pernod Ricard, clap de fin pour le bâton mélangeur dans le pastis

| Boursier | 250 | Aucun vote sur cette news

Le groupe renonce aux plastiques non-biodégradables...

Chez Pernod Ricard, clap de fin pour le bâton mélangeur dans le pastis
Credits Pernod-Ricard

Finis les bâtons mélangeurs en plastique estampillés Ricard ou 51 dans le petit jaune à la terrasse du café par une belle journée d'été. Le groupe Pernod Ricard a décidé de bannir les pailles et autres bâtons mélangeur en plastique non-biodégradables de ses activités. Toutes les filiales ont été averties de ne plus utiliser ces colifichets lors des évènements organisés pour la promotion des marques du groupe. "La durée de vie utile d'une paille en plastique non-biodégradable est en moyenne de 20 minutes, mais il lui faudra plus de 200 ans pour se décomposer en petites particules et, bien souvent, elle ne se dégradera jamais complètement", reconnaît l'entreprise. Fraîchement entrée en fonctions au poste de vice-présidente développement durable, Vanessa Wright met en avant la politique de responsabilité sociétale de Pernod Ricard, via notamment l'Institut Océanographique Paul Ricard, la participation aux ODD de l'ONU ou le contenu de la feuille de route 2020, qui vise à passer de 913 tonnes de déchets déposés en décharge à 0.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 26/04/2018

Selon 'Challenges' et plusieurs autres journaux, François Pérol a annoncé sa démission au conseil de surveillance de BPCE. Il présidait le groupe bancaire depuis 2009, das le sillage de la crise…

Publié le 26/04/2018

Retour d'Assemblée générale...

Publié le 26/04/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 26/04/2018

Suite à l'augmentation de capital réservée...

Publié le 26/04/2018

Retour d'Assemblée générale...