En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 451.59 PTS
+0.54 %
5 447.50
+0.47 %
SBF 120 PTS
4 359.46
+0.44 %
DAX PTS
12 744.51
+0.66 %
Dowjones PTS
25 119.89
+0.22 %
7 403.89
+0.00 %
Nikkei PTS
22 794.19
+0.43 %

Chez Pernod Ricard, clap de fin pour le bâton mélangeur dans le pastis

| Boursier | 316 | Aucun vote sur cette news

Le groupe renonce aux plastiques non-biodégradables...

Chez Pernod Ricard, clap de fin pour le bâton mélangeur dans le pastis
Credits Pernod-Ricard

Finis les bâtons mélangeurs en plastique estampillés Ricard ou 51 dans le petit jaune à la terrasse du café par une belle journée d'été. Le groupe Pernod Ricard a décidé de bannir les pailles et autres bâtons mélangeur en plastique non-biodégradables de ses activités. Toutes les filiales ont été averties de ne plus utiliser ces colifichets lors des évènements organisés pour la promotion des marques du groupe. "La durée de vie utile d'une paille en plastique non-biodégradable est en moyenne de 20 minutes, mais il lui faudra plus de 200 ans pour se décomposer en petites particules et, bien souvent, elle ne se dégradera jamais complètement", reconnaît l'entreprise. Fraîchement entrée en fonctions au poste de vice-présidente développement durable, Vanessa Wright met en avant la politique de responsabilité sociétale de Pernod Ricard, via notamment l'Institut Océanographique Paul Ricard, la participation aux ODD de l'ONU ou le contenu de la feuille de route 2020, qui vise à passer de 913 tonnes de déchets déposés en décharge à 0.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/07/2018

Atari rebondit de 9,9% désormais à 0,49 euro ce mercredi dans un volume de 2 millions de pièces...

Publié le 18/07/2018

Fin d'action de concert au capital

Publié le 18/07/2018

Ericsson bondit de 9,13% à 74,10 couronnes suédoises à la faveur de deux bonnes nouvelles : des comptes moins dégradés que prévu au deuxième trimestre et une activité dynamique aux Etats-Unis.…

Publié le 18/07/2018

EOS imaging retombe en bourse, sur la place parisienne ce mercredi...

Publié le 18/07/2018

Greenpeace et le réseau Sortir du nucléaire portent plainte contre EDF et sa filiale Framatome suite aux problèmes de soudures constatés sur le...