En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 421.38 PTS
+0.78 %
5 416.5
+0.73 %
SBF 120 PTS
4 348.05
+0.69 %
DAX PTS
12 408.99
+0.63 %
Dowjones PTS
25 758.69
+0.35 %
7 371.42
+0.00 %
1.152
+0.27 %

Chez Gucci (Kering), my tailor is rich

| Boursier | 297 | Aucun vote sur cette news

Mediapart accuse le groupe d'avoir monté un système d'évasion fiscale au profit de Marco Bizzarri...

Chez Gucci (Kering), my tailor is rich
Credits Gucci

Mediapart, en collaboration avec L'Espresso et Der Siegel, a accusé ce weekend le patron de Kering, François-Henri Pinault, d'avoir validé un montage d'évasion fiscale pour rémunérer Marco Bizzarri, le patron de sa filiale Gucci. Celui-ci voulait 8 millions d'euros par an "à la manière des stars du foot", c'est-à-dire net pour lui. Il les aura par le biais d'une société "boîte aux lettres" immatriculée au Luxembourg, où les cotisations sociales sont très basses. Son statut fiscal de résident suisse lui permet par ailleurs de réduire sa facture fiscale. Mediapart précise que le montage, en vigueur depuis 2010, aurait permis à Bizzarri d'éviter de verser au fisc 15 millions d'euros environ. Pour Kering, l'économie se chiffre à 50 ME par rapport à ce que la société aurait dû payer si elle avait versé un tel salaire en Italie. Contactés, les intéressés n'ont pas souhaité répondre à la publication.

L'enquête est disponible en totalité sur le site de Mediapart (payant).

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/08/2018

Les marchés européens progressent désormais après un début de séance en léger repli. Ils avaient été initialement pénalisés par le recul du dollar contre l’euro après les nouvelles…

Publié le 21/08/2018

Copyright GlobeNewswire Les annexes de ce communiqué sont disponibles à partir de ce lien : http://hugin.info/143549/R/2212106/862349.pdf Information réglementaire Ce…

Publié le 21/08/2018

BHP Billiton (-1,03% à 1628,20 pence) affiche la plus forte baisse de l’indice FTSE 100, la première compagnie minière mondiale ayant présenté des résultats annuels un peu courts et des…

Publié le 21/08/2018

Le groupe recevra 11,6 M$ à titre de réparation

Publié le 21/08/2018

Renault (-0,33% à 72,56 euros) accuse le plus lourd repli du CAC 40, dans le sillage d’une note de Berenberg. Ainsi, l’analyste a réduit son objectif de cours de 82 à 76 euros sur le titre…