En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 909.45 PTS
+2.15 %
4 900.0
+2.13 %
SBF 120 PTS
3 901.62
+2.13 %
DAX PTS
10 929.43
+1.38 %
Dowjones PTS
24 621.06
+1.03 %
6 792.23
+1.31 %
1.137
+0.47 %

Celyad administre avec succès la première dose à un patient dans l'étude alloSHRINK de phase 1 évaluant CYAD-101

| Boursier | 145 | Aucun vote sur cette news

Celyad annonce l'injection réussie du premier patient de l'essai de phase 1 alloSHRINK évaluant CYAD-101, le traitement allogénique CAR-T ne faisant...

Celyad administre avec succès la première dose à un patient dans l'étude alloSHRINK de phase 1 évaluant CYAD-101

Celyad annonce l'injection réussie du premier patient de l'essai de phase 1 alloSHRINK évaluant CYAD-101, le traitement allogénique CAR-T ne faisant pas appel à de l'édition du génome, administré en association avec de la chimiothérapie FOLFOX, dans le traitement du cancer colorectal métastatique non résécable.
Dr Christian Homsy, CEO de Celyad a commenté : "Le lancement de l'essai clinique alloSHRINK marque une étape importante pour notre société. CYAD-101 représente une nouvelle approche de la thérapie allogénique CAR-T et continue de renforcer la position de Celyad en tant que leader dans le domaine allogénique en s'appuyant sur le portefeuille de brevets allogéniques de la société aux États-Unis ainsi que sur notre nouvelle plateforme shRNA."

Le Dr Frédéric Lehmann, vice-président du développement clinique et des affaires médicales chez Celyad, a ajouté : "CYAD-101 est le deuxième programme d'oncologie de Celyad à rentrer en phase clinique pour le traitement du cancer colorectal métastatique, après notre candidat autologue CYAD-01 qui a obtenu des résultats préliminaires encourageants dans l'étude de phase 1 SHRINK. L'étude de CYAD-101 dans le cadre de l'essai alloSHRINK mettra à profit notre expérience clinique dans le traitement du cancer colorectal métastatique, et nous aidera à développer de nouveaux traitements pour cette maladie dévastatrice."

Celyad annonce également que ONO Pharmaceutical Co., Ltd ne poursuivra plus le développement de CYAD-101 au Japon, en Corée et à Taiwan. En juillet 2016, Celyad et ONO Pharmaceutical Co., Ltd avaient signé un contrat de licence exclusif pour le développement et la commercialisation de CYAD-101 dans les territoires spécifiés ci-dessus ; ONO Pharmaceutical Co., Ltd était ainsi tenu d'exercer une option au moment du lancement de l'essai de phase 1 de CYAD-101. L'accord a maintenant expiré et Celyad contrôle à nouveau les droits de développement et de commercialisation de CYAD-101 dans le monde entier.

CYAD-101 et l'essai alloSHRINK

CYAD-101 est un traitement CAR-T allogénique expérimental (dérivé d'un donneur), ne faisant pas appel à de l'édition du génome, qui co-exprime le récepteur de l'antigène chimérique NKG2D, un récepteur exprimé sur des cellules tueuses naturelles (NK) qui se lie à huit ligands induits par le stress et exprimés sur les cellules tumorales, et le nouveau peptide inhibiteur TIM (récepteur cellulaire TCR , un peptide TIM). L'expression de signaux par les récepteurs des lymphocytes T est responsable de la réaction du greffon contre l'hôte (GvHD). L'altération ou l'élimination de son signal pourrait donc réduire ou éliminer la GvHD chez les patients traités avec CYAD-101.

L'essai alloSHRINK (NCT03692429) est un essai clinique à doses croissantes qui évaluera la sécurité et l'activité clinique de CYAD-101 administré en concomitance avec la chimiothérapie FOLFOX chez des patients atteints de cancer colorectal métastatique non résécable. Les patients recevront six cycles de chimiothérapie FOLFOX toutes les deux semaines et trois administrations de CYAD-101 toutes les deux semaines, 48 heures après le début des cycles de chimiothérapie, un, deux et trois. Les trois niveaux de dose à évaluer sont respectivement 100 millions, 300 millions et 1 milliard de cellules par injection.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 12/12/2018

Dominico de Carvalho est nommé représentant permanent de la société Aviva France...

Publié le 12/12/2018

Les économies d'énergies réalisées par Gazonor au travers de ces nouveaux moteurs vont contribuer à l'amélioration de la rentabilité

Publié le 12/12/2018

L'assemblée générale ordinaire des actionnaires de Maurel & Prom, réunie sur 2e convocation, s'est tenue le 12 décembre (9h30) au Cercle National des...

Publié le 12/12/2018

  Paris, le 12 décembre 2018 N° 17-18   Compte rendu des Assemblées Générales  du mercredi 12 décembre 2018             Établissements Maurel &…

Publié le 12/12/2018

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Nexans renouvelle sa ligne de crédit syndiqué pour un montant de 600 millions d'euros Paris La Défense, le 12 Décembre 2018 - Nexans a signé une…