5 427.19 PTS
+0.75 %
5 424.5
+0.71 %
SBF 120 PTS
4 324.77
+0.69 %
DAX PTS
13 183.53
+0.46 %
Dowjones PTS
24 536.47
+0.62 %
6 391.63
-0.04 %
Nikkei PTS
22 866.17
-
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Casino s'offre un Ocado pour Noël 2019

| Boursier | 121 | 5 par 1 internautes

Le groupe a signé avec le britannique pour un centre de logistique automatisé d'e-commerce alimentaire...

Casino s'offre un Ocado pour Noël 2019
Credits Reuters

La grosse performance du jour en Europe est pour le britannique Ocado, dont le titre s'envole de 20% à Londres en séance, à 308 pence, après avoir signé avec le Français Casino un accord de mise à disposition de sa plate-forme OSP (Ocado Smart Platform), pour permettre au distributeur et à ses filiales, Monoprix en tête, d'accélérer leurs ventes alimentaires en ligne.

Le contrat prévoit la mise en service dans deux ans (fin 2019 ou début 2020) d'un entrepôt en région parisienne, utilisant le matériel de manutention breveté par Ocado, afin de livrer Paris, l'Ile-de-France, la Normandie et les Hauts de France. Le britannique prendra en charge les investissements et la maintenance, tandis que Casino versera des commissions à la signature du contrat, durant la phase d'installation et d'exploitation de la plateforme, en fonction de la capacité effectivement utilisée et des niveaux de service atteints. L'objectif des nouveaux partenaires est de créer d'autres plateformes de proximité en périphérie de grands centres urbains. "50.000 références de produits alimentaires seront proposées dans un premier temps aux clients franciliens qui pourront bénéficier d'une livraison à domicile efficace et rapide", se réjouit le PDG de Casino, Jean-Charles Naouri. La plateforme OSP a été lancée avec l'activité en ligne de Wm Morrisson au Royaume-Uni. Cette offre comprend un entrepôt automatisé de dernière génération, une solution logicielle intégrée, l'optimisation de la livraison du dernier kilomètre et la gestion en temps réel des données clients.

Ocado avait déjà fait chou blanc par le passé

La livraison à domicile ne représente que 5% du marché français du commerce en ligne dans le secteur, aussi Casino fait le pari d'un changement des habitudes des consommateurs français, tournés vers le "drive", souligne l'analyste Bruno Monteyne, de Bernstein. Si le coût du projet n'a pas été révélé, le spécialiste pense qu'il pourrait avoisiner celui déployé à Erith, soit 235 millions de livres (environ 263 millions d'euros), dont 135 M£ pour les équipements automatisés de manutention. Le coût pour Casino dépendra sans doute de la réutilisation ou non d'un entrepôt existant. Chez Natixis, Philippe Suchet est "un peu surpris" car Ocado aurait déjà sondé par le passé le marché français mais aurait essuyé une fin de non-recevoir des autochtones qui jugeaient la solution trop onéreuse et peu adaptée au contexte de la distribution française. Mais le développement rapide du commerce en ligne a peut-être changé la donne. Casino devrait en tout cas en ressortir gagnant, selon l'analyste.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 12/12/2017

Ensemble, ces 2 entités ont commercialisé 1.134 véhicules en 2016, dont 51% de véhicules neufs et 49% de véhicules d'occasion, pour un chiffre d'affaires cumulé de 13,5 ME...

Publié le 12/12/2017

Résultats des Trophées de l'Entrepreneur en Santé à l'occasion de la présentation du Panorama France Heath Tech 2017...

Publié le 12/12/2017

GAUMONT       Informations relatives au nombre total de droits de vote et d'actions du capital social prévues par l'article L. 233-8-II du code de…

Publié le 12/12/2017

La finalisation de la transaction pourrait intervenir dans le courant du 1er semestre 2018...

Publié le 12/12/2017

Les actions émises au prix de 46,55 euros porteront jouissance immédiate, et feront l'objet d'une demande d'admission à la cotation sur Euronext Paris...

CONTENUS SPONSORISÉS