Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 581.02 PTS
+0.41 %
5 568.5
+0.34 %
SBF 120 PTS
4 398.62
-
DAX PTS
13 292.44
-
Dow Jones PTS
30 046.24
+1.54 %
12 079.81
+0. %
1.190
+0.11 %

Casino renforce sa structure financière et sa liquidité

| Boursier | 410 | Aucun vote sur cette news

Le Groupe confirme qu'il vise d'atteindre une dette nette en France à fin 2020 inférieure à 1,5 MdE...

Casino renforce sa structure financière et sa liquidité
Credits Reuters

Afin de renforcer sa liquidité et sa structure financière, le Groupe Casino négocie actuellement l'extension de l'intégralité de ses lignes confirmées en France et annonce par ailleurs son intention de lever des nouveaux financements, pour un montant cible de 1,5 milliard d'euros, afin de refinancer une partie de sa dette existante.

Le Groupe travaille actuellement avec les banques présentes dans ses lignes de crédit confirmées (syndiquées et bilatérales) à la mise en place d'une nouvelle ligne syndiquée de maturité octobre 2023 et d'un montant d'environ 2 MdsE. Le Groupe a déjà reçu de 14 banques françaises et internationales des engagements pour un montant supérieur à 1,6 MdsE, soumis à la finalisation de la documentation et aux conditions habituelles.

En parallèle, le Groupe prévoit de mettre en place de nouveaux financements pour un montant cible de 1,5 MdE, via la souscription d'un prêt à terme (Term Loan B) et un autre instrument de dette sécurisée, tous deux de maturité janvier 2024. Le montant levé refinancera une partie de la dette existante du Groupe. Casino a notamment l'intention de lancer prochainement une offre de rachat sur les obligations de maturité 2020, 2021 et 2022.

Dans le cadre de ces opérations, le Groupe octroierait des sûretés sur ses principaux actifs :
- Les banques de la nouvelle ligne syndiquée et les investisseurs du prêt à terme bénéficieront de sûretés sur les titres des principales filiales opérationnelles en France, de Casino Finance et des holdings françaises détenant les participations du Groupe en Amérique Latine ;
- Les investisseurs de l'autre instrument de dette sécurisée bénéficieront de sûretés sur les titres d'Immobilière Groupe Casino, qui détient 1 MdE d'actifs immobiliers en France.

La documentation de la nouvelle ligne syndiquée, du prêt à terme et de l'autre instrument de dette sécurisée contiendront par ailleurs des clauses de 'covenants' liées à la distribution de dividendes par Casino. Au-delà d'une enveloppe qui permettra le paiement d'un dividende ordinaire, la documentation autorisera des distributions supplémentaires si et seulement si Casino respecte un certain ratio de dette/ Ebitda. Ce ratio sera calculé au périmètre France (incluant le E-commerce), sur une base dette brute moins produits de cession alloués au désendettement et devra être inférieur à 3.5x post paiement du dividende. Au 30 juin 2019, ce ratio était de 6,4x.

La participation des banques dans la nouvelle ligne syndiquée est conditionnée à la levée, d'ici mai 2020, d'au moins 1 MdE, via les opérations de financement décrites ci-dessus et/ou via des produits liés à des cessions qui n'ont pas encore été signées.

Les deux volets de ce projet permettront au groupe de distribution d'améliorer significativement sa liquidité et d'accroître la maturité moyenne de sa dette en France. Ce renforcement de la structure financière permettra au Groupe de se concentrer pleinement sur l'atteinte de ses objectifs opérationnels, financiers et stratégiques ainsi que sur l'exécution de son plan de cession d'actifs.

Le Groupe confirme qu'il vise d'atteindre une dette nette en France à fin 2020 inférieure à 1,5 MdE et de la maintenir durablement sous ce niveau.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Suivez la tendance avec
Nicolas PAGNIEZ,

du lundi au vendredi à 9h55, 12h30, 14h55 et 18h30 sur

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 25/11/2020

Alstom, l'un des principaux fabricants de technologie ferroviaire en Allemagne, dirige un consortium avec Kiepe Electric, filiale de Knorr-Bremse AG,...

Publié le 25/11/2020

Elior a dévoilé des résultats annuels 2019/2020 clos fin septembre lourdement affectés par la crise sanitaire. Le groupe spécialisé dans la restauration collective a accusé une perte nette de…

Publié le 25/11/2020

L'Autorité de la concurrence coréenne (Korea Fair Trade Commission ou "KFTC") a annoncé, dans un communiqué, avoir pris une décision dans le cadre de...

Publié le 25/11/2020

L'Autorité de la concurrence coréenne (KFTC) a pris une décision dans le cadre de l'enquête concernant les pratiques commerciales de GTT avec les chantiers navals coréens pour la construction de…

Publié le 25/11/2020

Plastic Omnium rehausse ses objectifs ! Prenant acte d'un marché automobile mieux orienté et de l'efficacité de ses mesures de réduction de coûts,...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne