Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 902.99 PTS
+2.08 %
5 892.50
+1.94 %
SBF 120 PTS
4 658.86
+2. %
DAX PTS
14 380.91
+3.31 %
Dow Jones PTS
31 802.44
+0.97 %
12 299.08
-2.92 %
1.185
-0.52 %

Carrefour : retour à la case départ, Couche-Tard contraint de se coucher face au gouvernement

| Boursier | 1379 | Aucun vote sur cette news

Retour à la case départ pour Carrefour avec un titre qui rechute de près de 7% à 15,5 euros...

Carrefour : retour à la case départ, Couche-Tard contraint de se coucher face au gouvernement
Credits Reuters

Retour à la case départ pour Carrefour avec un titre qui rechute de près de 7% à 15,5 euros. Quatre jours après l'annonce surprise d'une approche amicale du groupe Alimentation Couche-Tard en vue d'un rapprochement avec le géant français de la distribution, les deux sociétés ont indiqué que leurs discussions étaient "interrompues". "Carrefour et Couche-Tard ont toutefois décidé de prolonger leurs discussions pour examiner des opportunités de partenariats opérationnels".

Pour de nombreux observateurs, le deal était mort-né. En premier lieu pour des raisons politiques. "Ce n'était pas le moment de faire un tel marché", explique ainsi à 'Bloomberg' Fabienne Caron, analyste chez Kepler Cheuvreux. "Le gouvernement avait beaucoup plus à perdre qu'à gagner. La vraie raison est politique". Bruno Le Maire avait notamment indiqué en fin de semaine dernière, après plusieurs messages plus ou moins ambigus, que sa position sur l'approche Couche-Tard était un "non clair et définitif".

Céder l'un des plus grands groupes de supermarchés français à des intérêts étrangers était en effet impossible à un moment où la crise du Covid-19 a mis en avant l'importance stratégique de l'approvisionnement alimentaire du pays. Le gouvernement a pu être préoccupé par l'impact potentiel d'une telle combinaison sur les employés et les fournisseurs de Carrefour, y compris les agriculteurs, souligne également Nicolas Champ, analyste chez Barclays. "Nous mettons en doute la décision des deux groupes de ne pas informer le gouvernement français plus tôt, car nous comprenons que les discussions concernant une éventuelle combinaison ont commencé à la fin de l'année dernière", précise par ailleurs le broker.

Malgré tout, quelques observateurs estiment que les choses pourraient évoluer une fois que la poussière sera retombée et l'élection présidentielle de 2022 passée. Clement Genelot, analyste chez Bryan, Garnier, explique ainsi que "les discussions en cours concernant la collaboration opérationnelle laissent la porte ouverte à la reprise des pourparlers concernant une fusion à l'avenir".

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 27/01/2021

Au lendemain de l’annonce par Solutions 30 (-0,47% à 10,65 euros) d’une forte croissance organique au quatrième trimestre, le fonds activiste Muddy Waters est reparti à l’attaque en évoquant…

Publié le 18/01/2021

Samedi dernier, Carrefour et le canadien Alimentation Couche-Tard ont annoncé l'interruption de leurs discussions en vue d'une fusion. Carrefour et Couche-Tard ont toutefois décidé de prolonger…

Publié le 18/01/2021

Carrefour et Couche-Tard ont expliqué samedi que les discussions en vue d'un rapprochement amical sont désormais interrompues...

Publié le 15/01/2021

Tendance dans le rouge à la mi-journée à la Bourse de Paris ! Après avoir acheté la rumeur, les investisseurs vendent la nouvelle du plan de relance de Joe Biden. Celui-ci a détaillé hier un…

Publié le 15/01/2021

Carrefour continue à animer les coulisses de la place financière en ce début d'année...

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 08/03/2021

Aramis Group, filiale de Stellantis spécialisée dans la vente en ligne de voitures d'occasion, a annoncé lundi envisager une introduction en Bourse à Paris cette année.

Publié le 08/03/2021

Eurazeo Patrimoine, pôle du groupe Eurazeo spécialisé dans l'immobilier et dans les sociétés détenant et exploitant leurs actifs physiques, annonce la...

Publié le 08/03/2021

Compte tenu des circonstances économiques très graves qui touchent l'ensemble du football français :- à la suite de l'arrêt par l'Etat et/ou la LFP...

Publié le 08/03/2021

Compte tenu des circonstances économiques très graves qui touchent l'ensemble du football français :- à la suite de l'arrêt par l'Etat et/ou la LFP...

Publié le 08/03/2021

Le micro-miroir de STM assure un balayage laser continu sur l'ensemble du champ de vision. Il est intégré dans la caméra Intel RealSense LiDAR1 L515...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne