En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 054.15 PTS
-0.29 %
5 046.50
-0.43 %
SBF 120 PTS
4 036.66
-0.45 %
DAX PTS
11 400.71
-0.10 %
Dowjones PTS
25 080.50
-0.81 %
6 769.87
+0.00 %
1.131
-0.05 %

Carrefour, les premières réactions d'analystes aux chiffres du 3ème trimestre

| Boursier | 571 | Aucun vote sur cette news

Le management entre dans le dur...

Carrefour, les premières réactions d'analystes aux chiffres du 3ème trimestre
Credits Reuters

Les premières réactions aux chiffres de Carrefour de la part des analystes anglo-saxons varient peu : les ventes du troisième trimestre confirment que la nouvelle équipe de direction a du pain sur la planche. Pour James Grzinic chez Jefferies, le chiffre d'affaires "confirme l'impact de la dissipation du soutien inflationniste et l'accélération de l'attrition liée aux promotions en Europe". Et s'il pense que les réflexions du PDG Alexandre Bompard sont bien avancées (l'annonce du plan stratégique a été confirmée avant la fin 2017), il ajoute que "l'urgence commerciale est de juguler les pertes de parts de marché en France". Une tâche complexe qui nécessitera de jongler avec des économies de coûts, le besoin de réduire les prix tout en étant pressurisé sur le cash-flow... cela explique sans doute pourquoi le marché valorise si bas la division française, explique Grzinic, qui reste à conserver avec une valorisation de 18,50 euros par action.

Chez Bernstein, Bruno Monteyne a publié dès hier soir ses premières impressions. Il note que la baisse des hypermarchés français est somme toute un peu moins forte que prévu, mais que les supermarchés sont désormais contaminés par la baisse. Le management du distributeur pense que la guerre des promotions est en train de se déplacer sur ce format. L'analyste reste à "performance de marché" sur ce dossier qu'il valorise 15,50 euros l'action seulement. Il a bien noté que le plan stratégique sera annoncé avant la fin de l'année. "Mais il n'est pas vraiment clair à ce stade quant au contenu", conclut-il : s'agira-t-il de grandes idées ou d'un programme opérationnel précis ?

Parmi les autres recommandations dont nous avons connaissance à 7h00, HSBC a confirmé son avis "alléger" et sa valorisation de 13 euros, tandis que JP Morgan est neutre avec un objectif à 20 euros.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Différents Types d'Ordres de Bourse
Mardi 20 novembre de 12h30 à 13h30

Tradez les indices mondiaux au travers des CFD
Mercredi 7 décembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/11/2018

Bouygues gagne 0,37% à 32,67 euros dans le sillage de résultats 9 mois supérieurs aux attentes et tirés par les performances de Bouygues Telecom et TF1. Celles-ci viennent éclipser les…

Publié le 15/11/2018

Le gérant d'Altamir fait des emplettes

Publié le 15/11/2018

L’hécatombe continue chez les fournisseurs d’Apple cette semaine. Après Japan Display, Lumentum, IQE, Qorvo, AMS est le dernier sous-traitant en date à lancer un avertissement sur ses…

Publié le 15/11/2018

Le conseil d’administration de CNP Assurances a, après avis de son comité des rémunérations et des nominations, approuvé la nomination d’Antoine Lissowski en qualité de directeur général…

Publié le 15/11/2018

A compter du 1er janvier 2019, Thierry Koskas est nommé Président de Renault Sport Racing en remplacement de Jérôme Stoll. Il sera directement rattaché à Carlos Ghosn, le PDG du groupe Renault.…