En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 742.38 PTS
-1.47 %
4 752.5
-1.08 %
SBF 120 PTS
3 769.59
-1.63 %
DAX PTS
10 622.07
-1.54 %
Dowjones PTS
24 072.59
-1.30 %
6 602.47
-0.16 %
1.137
-0.18 %

Bruxelles rejette encore le budget italien, le marché continue à croire à un accord

| Boursier | 119 | Aucun vote sur cette news

Les rendements obligataires italiens baissent fortement cet après-midi alors que les actions des banques rebondissent

Bruxelles rejette encore le budget italien, le marché continue à croire à un accord

Bruxelles a une nouvelle fois rejeté le projet de budget 2019 élaboré par Rome, ouvrant la voie à une procédure pour déficit excessif. Le marché, qui avait largement intégré cette annonce au cours des dernières semaines, continue malgré tout à espérer que la Commission européenne et le gouvernement transalpin ne finissent pas trouver un terrain d'entente.

Promesses de réformes

Le vice-président du Conseil italien, Matteo Salvini, a toutefois réaffirmé les intentions du gouvernement: "Nous sommes convaincus par les chiffres de notre budget. Nous en parlerons dans un an". Le dirigeant ajoutant qu'il ne ferait pas de compromis sur des points essentiels tels que les réductions d'impôts et le revenu de base pour les plus pauvres, mais qu'il était prêt à faire des ajustements sur certaines choses et était ouvert au dialogue. Le président du Conseil, Giuseppe Conte, a de son côté, fait part de son inquiétude quant à l'évolution de l'écart de rendement ("spread") entre les emprunts d'Etat italiens et allemands, soulignant que le gouvernement y répondrait par des réformes.

Forte baisse des rendements italiens

Des déclarations bien accueillies par les opérateurs. Les rendements obligataires italiens baissent en effet fortement cet après-midi alors que les actions des banques rebondissent. Le taux du 10 ans italien recule de 10 points de base, à 3,52%, après avoir touché un plus haut à 3,72% hier, le repli étant encore plus conséquent sur les titres de maturité plus courte. "Ce qui est positif pour le marché, c'est le soulagement probable que l'UE ait été relativement neutre dans son langage", affirme à Bloomberg, Peter Chatwell, responsable de la stratégie de taux européens chez Mizuho International à Londres.

Vers une procédure pour déficit excessifb?

Pour la Commission, le budget de relance du cabinet de Giuseppe Conte, qui prévoit de creuser le déficit l'an prochain à 2,4% du produit intérieur brut contre 1,8% prévu cette année, constitue un "manquement particulièrement grave" aux recommandations de l'UE. Elle estime donc justifiée une procédure pour déficit excessif, en arguant du fait que la dette publique de l'Italie, qui représente déjà plus de 130% de son PIB, ne baissera pas l'an prochain, contrairement à ce qu'imposent les règles communautaires.

Si l'UE donne suite aux sanctions, elle pourrait imposer une amende à Rome représentant 0,2% du PIB italien. Une condamnation qui pourrait grimper jusqu'à 0,5% du PIB si le gouvernement ne modifiait toujours pas son budget. Ce serait alors la première fois que Bruxelles imposerait une amende à un pays membre pour déficit excessif.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 10/12/2018

Salle de contrôle d'Euronext, l'opérateur de la Bourse de Paris, à La Défense, le 27 avril 2018 ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )La Bourse de Paris a débuté la semaine en nette baisse…

Publié le 10/12/2018

Salle de contrôle d'Euronext, l'opérateur de la Bourse de Paris, à La Défense, le 27 avril 2018 ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )La Bourse de Paris a débuté la semaine en nette baisse…

Publié le 10/12/2018

La ministre des Affaires européennes Nathalie Loiseau le 14 novembre 2018 à Paris ( ludovic MARIN / AFP/Archives )Brexit "hard" ou "soft"? L'Assemblée a entamé lundi l'examen du projet de loi…

Publié le 10/12/2018

La réduction de la production annoncée par l'Opep et ses partenaires hors Opep est probablement suffisante pour équilibrer le marché au 1er semestre 2019 et empêcher la constitution de stocks,…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 10/12/2018

Sur des niveaux plus revus depuis février 2017...

Publié le 10/12/2018

(Articles L233-8 II du Code de commerce et 223-16 du Règlement général de l'Autorité des marchés financiers)   Date Nombre d'actions composant le…

Publié le 10/12/2018

  Information mensuelle relative au nombre total de droits de vote et d'actions composant le capital social       (Etablie en application de…

Publié le 10/12/2018

Paris, le 10 décembre - 17h45       COFACE SA : Déclaration des transactions sur actions propres (hors contrat de liquidité) réalisées entre le 3 décembre et le 7…