En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 858.43 PTS
-0.79 %
4 849.5
-0.81 %
SBF 120 PTS
3 892.27
-
DAX PTS
10 924.70
-
Dowjones PTS
24 597.38
+0.29 %
6 767.97
+0.00 %
1.135
-0.01 %

Bruxelles autorise, sous condition, le rachat de Shire par le Japonais Takeda Pharmaceutical

| Boursier | 133 | Aucun vote sur cette news

Après les Etats-Unis, l'Europe autorise à son tour le rachat de Shire par le japonais Takeda Pharmaceutical...

Bruxelles autorise, sous condition, le rachat de Shire par le Japonais Takeda Pharmaceutical
Credits Reuters

Après les Etats-Unis, l'Europe autorise à son tour le rachat de Shire par le Japonais Takeda Pharmaceutical. La Commission européenne a néanmoins subordonné son feu vert à la cession d'un produit de traitement biologique actuellement développé par Shire pour traiter la maladie inflammatoire de l'intestin. La Commission craignait que le rachat, tel que notifié à l'origine, entraîne une perte d'innovation et une réduction de la concurrence potentielle future dans les traitements de la maladie inflammatoire de l'intestin (MII), et en particulier sur les traitements biologiques de la maladie, pour lesquels les activités de Shire et de Takeda se chevauchent.

Afin de dissiper les inquiétudes de la Commission, Takeda a proposé que le produit actuellement développé par Shire et qui devrait concurrencer l'Entyvio soit cédé, avec les droits liés à son développement, à sa fabrication et à sa commercialisation, à un acquéreur qui serait disposé à mettre au point le médicament. Ces engagements suppriment donc totalement le chevauchement entre les activités de Takeda et celles de Shire sur le marché sur lequel la Commission a constaté des problèmes de concurrence.

La Commission a dès lors conclu que l'opération envisagée, telle que modifiée par les engagements, ne poserait plus de problème de concurrence.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/12/2018

Le chinois CGN et le français EDF annoncent que l'unité numéro 1 de la centrale nucléaire de Taishan (Chine) est devenue le premier EPR au monde à entrer en exploitation commerciale. Ce jalon…

Publié le 14/12/2018

DBT, expert européen des bornes de recharge pour véhicules électriques, a annoncé la signature d'un avenant au contrat de prêt obligataire d'un...

Publié le 14/12/2018

  Boulogne, le 14 décembre 2018   Communiqué de mise à disposition - Ventes de novembre 2018     Renault annonce la mise à disposition de son rapport des…

Publié le 14/12/2018

Elis a signé un accord portant sur l’acquisition de 100 % de Curantex GmbH et Curantex GmbH & Co. KG en Allemagne. La finalisation de la transaction est soumise aux conditions réglementaires…

Publié le 14/12/2018

Le carnet de commandes de Dietswell, qui s'établissait à 8,3 ME à fin juin 2018 et 9,4 ME à fin août, dépassait 10 ME à fin novembre, confirmant les...