Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 594.47 PTS
-0.41 %
5 605.50
-0.12 %
SBF 120 PTS
4 455.15
-0.12 %
DAX PTS
13 858.08
+0.07 %
Dow Jones PTS
30 991.80
+0.58 %
12 919.37
+0.9 %
1.212
+0.41 %

Bruxelles autorise la fusion, sous conditions, entre PSA et Fiat Chrysler

| Boursier | 305 | 4 par 2 internautes

Noël avant l'heure pour PSA et Fiat Chrysler Automobiles...

Bruxelles autorise la fusion, sous conditions, entre PSA et Fiat Chrysler
Credits Reuters

Noël avant l'heure pour PSA et Fiat Chrysler Automobiles. La Commission européenne vient d'autoriser, sous conditions, le projet de rapprochement entre les deux constructeurs automobiles.

À l'issue de son enquête, Bruxelles craignait que l'opération, telle qu'initialement notifiée, ne porte atteinte à la concurrence sur le marché des petits véhicules utilitaires légers dans neuf États membres de l'EEE (Belgique, Tchéquie, France, Grèce, Italie, Lituanie, Pologne, Portugal et Slovaquie), où les entreprises détiennent des parts de marché cumulées élevées ou très élevées et sont des concurrents particulièrement proches. L'acquisition aurait donc probablement entraîné une hausse des prix pour les clients.

Pour dissiper les craintes du régulateur, FCA et PSA ont offert plusieurs engagements suivants visant à favoriser l'entrée et l'expansion sur le marché. On citera l'extension de l'accord de coopération actuellement en vigueur entre PSA et Toyota Motor Europe pour les petits véhicules utilitaires légers, en vertu duquel PSA produit les véhicules vendus par Toyota sous la marque Toyota principalement dans l'Union européenne, et une modification des accords de réparation et d'entretien des voitures particulières et des véhicules utilitaires légers en vigueur entre PSA, FCA et leurs réseaux de réparateurs, afin de faciliter l'accès des concurrents aux réseaux de réparation et d'entretien de PSA et de FCA pour les véhicules utilitaires légers.

La combinaison de ces engagements permettra le maintien d'une concurrence effective sur le marché après l'opération et répond donc pleinement à l'ensemble des préoccupations de la Commission en matière de concurrence.

Mme Margrethe Vestager, vice-présidente exécutive chargée de la politique de concurrence, s'est exprimée en ces termes: "L'accès à un marché concurrentiel des camionnettes utilitaires légères est important pour de nombreux indépendants et petites et moyennes entreprises dans toute l'Europe. Nous sommes en mesure d'autoriser la concentration entre Fiat Chrysler et Peugeot SA car leurs engagements faciliteront l'entrée et l'expansion sur le marché des camionnettes utilitaires légères. Sur les autres marchés où les deux constructeurs automobiles exercent actuellement leurs activités, la concurrence restera soutenue après la concentration".

PSA et FCA ont annoncé fin 2019 leur projet de rapprochement qui doit déboucher sur la création du quatrième constructeur automobile mondial. La fusion, réalisée entièrement en actions, permettra de réunir des marques telles que Fiat, Jeep, Dodge, Ram et Maserati avec celles de Peugeot, Opel et DS, tout en visant des réductions de coûts annuelles de 5 milliards d'euros, sans fermeture d'usines.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
2 avis
Note moyenne : 4
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/01/2021

Atos et le géant américain des services technologiques IBM renforcent une alliance stratégique mondiale visant à aider les entreprises à accélérer...

Publié le 19/01/2021

Séché Environnement s'envole de 8% à 43,4 euros au lendemain de l'acquisition de la firme sud-africaine Spill Tech...

Publié le 19/01/2021

H2O Innovation a remporté la partie d'ingénierie pour "le plus grand fabricant de véhicules électriques" aux États-Unis ainsi que quatre nouveaux...

Publié le 19/01/2021

Les Constructeurs du Bois a fait l'acquisition sur la commune des Forges de 6...

Publié le 19/01/2021

Par courrier reçu le 14 janvier 2021 à l'AMF, la société par actions simplifiée 360 Capital Partners, agissant pour le compte du fonds Robolution...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne