En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 372.76 PTS
-0.47 %
5 368.50
-0.51 %
SBF 120 PTS
4 299.88
-0.48 %
DAX PTS
12 542.72
-0.15 %
Dowjones PTS
25 058.12
-0.03 %
7 350.23
+0.00 %
1.173
+0.06 %

Brégier quitte Airbus en février, Enders en 2019

| Boursier | 330 | Aucun vote sur cette news

Les deux plus hauts dirigeants du groupe vont le quitter. Guillaume Faury remplacera Fabrice Brégier...

Brégier quitte Airbus en février, Enders en 2019
Credits Reuters

La grande purge a démarré chez Airbus, comme les dernières rumeurs le laissaient penser. Mais le grand ménage ne commencera pas par Tom Enders, qui conservera les commandes jusqu'au terme de son mandat actuel, en avril 2019. En revanche, et comme les derniers bruits de couloirs le laissaient penser, Fabrice Brégier ne passera pas l'hiver. Le bras droit d'Enders et patron opérationnel du groupe va démissionner en février prochain et sera remplacé par l'actuel CEO de la filiale Airbus Helicopters, Guillaume Faury. Ces décisions spectaculaires ont été prises hier par le conseil d'administration, pour "garantir une succession ordonnée du leadership exécutif d'Airbus". Une façon pudique d'évoquer un grand coup de balai.

Tom Enders, 14 ans aux commandes d'EADS et Airbus, se réjouit du travail accomplit mais écrit que le groupe a "besoin d'esprits neufs pour la décennie 2020". Fabrice Brégier, 25 ans de boutique (MBDA, Eurocopter puis Airbus), veut lui aussi tourner la page et se consacrer à d'autres intérêts. Il ne briguera donc pas le poste laissé vacant par son patron et quittera même la société avant lui. "Je comprends la décision de Fabrice et j'aurai fait la même chose", a pour sa part commenté Enders, qui félicite son futur-ex bras droit, même s'il est de notoriété publique que les relations entre les deux hommes étaient loin d'être au beau fixe. Un anglais se serait sans doute contenté d'un "good game". Le conseil d'administration va pour sa part lancer la procédure pour trouver le successeur de Tom Enders, en interne comme en externe. Son président Denis Ranque réitère sa confiance en Tom Enders pour mener la transition.

Une génération dorée

Tom Enders, 59 ans le 21 décembre prochain, est président exécutif d'Airbus depuis 2012. Il siège au conseil d'administration depuis 2005. Après de premières expériences au ministère allemand de la défense puis chez Dasa, il entre chez EADS en 2000 comme responsable de la division systèmes civils et de défense, avant de prendre la co-présidence d'EADS en 2005. De 2007 à 2012, il dirige Airbus SAS. Fabrice Brégier, né à Dijon en 1961, a été formé à l'X et aux Mines. Il était directeur général délégué d'Airbus et président d'Airbus Commercial Aircraft depuis le début de l'année, après être entré au comité exécutif d'Airbus en 2005. De 1986 à 1993, il officie dans les ministères, avant de bifurquer vers la défense en 1996 comme président du GIE Apache-Maw (Matra-Daimler Benz) et du GIE Eurodrone. Il devient PDG de Matra BAe Dynamics France en 1998, puis de MBDA en 2001. En 2003, il entre chez Eurocopter dont il devient PDG. En 2006, il quitte l'hélicoptériste pour prendre la direction générale déléguée d'Airbus, dont il devient PDG en 2012.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/07/2018

Les valeurs biotechnologiques devraient être entourées en bourse de Paris en ce début de semaine...

Publié le 23/07/2018

Nouvelle baisse du marché parisien en début de séance...

Publié le 23/07/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 23/07/2018

Actualité chargée pour la SSII...

Publié le 23/07/2018

Initiatives stratégiques envisagées