En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 909.45 PTS
+0.00 %
4 892.0
-0.19 %
SBF 120 PTS
3 901.62
-
DAX PTS
10 929.43
-
Dowjones PTS
24 527.27
+0.64 %
6 763.96
+0.00 %
1.137
-0.03 %

Bpifrance votera en faveur du plan de sauvetage de CGG

| Boursier | 293 | Aucun vote sur cette news

La banque publique, 10,8% du capital, soutiendra le projet...

Bpifrance votera en faveur du plan de sauvetage de CGG
Credits CGG

A l'approche de l'assemblée générale qui doit valider le plan de restructuration financière, CGG a obtenu le soutien de Bpifrance, qui détient 9,4% de son capital et 10,8% de ses droits de vote. La banque publique s'est engagée à voter en faveur de l`ensemble des résolutions nécessaires à la mise en oeuvre du plan de restructuration financière, a fait savoir le spécialiste des études géophysiques dans un communiqué diffusé tard hier soir. "Cette décision s`inscrit dans le cadre des engagements pris par CGG et certains créanciers dans le cadre de la procédure de sauvegarde, portant notamment sur l`emploi et l`ancrage français du groupe", explique le management, qui a demandé au Tribunal de commerce de prendre acte de ces engagements dans son jugement arrêtant le plan. Bpifrance rejoint DNCA (7,9% du capital et 7,7% des droits de vote), qui soutiendra également le plan après avoir négocié globalement avec la société, puisque la gestion détient, outre ses actions, des obligations et des OCEANE. CGG en profite pour glisser que son plan de restructuration financière a été "massivement adopté" par le comité des établissements de crédit et assimilés et l`assemblée générale unique des obligataires, ainsi que les classes autorisées à voter dans le cadre de la procédure de "Chapter 11" aux Etats-Unis.

Le groupe doit obtenir le soutien des deux-tiers de ses actionnaires pour valider son plan de sauvetage. Ce vote qui conditionne la survie de l'entreprise va paradoxalement déposséder les actionnaires de la majeure partie de leurs droits, car la transformation du passif en actions va conférer une large majorité du capital aux créanciers. Certains porteurs (d'actions et de convertibles) se sont élevés contre un projet qu'ils considèrent comme leur étant trop défavorables. Ils espèrent qu'une proposition alternative pourra voir le jour avant l'assemblée générale, ce qui semble de plus en plus difficile. A défaut, ils se mobiliseront pour peser dans la balance le jour du vote.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 13/12/2018

Pixium Vision lauréat du Prix Galien 2018 pour PRIMA dans la recherche sur la DMLA sèche   Paris, France - 13 décembre 2018 - 7h00 CET - Pixium Vision (FR0011950641 - PIX),…

Publié le 13/12/2018

Avec ce partenariat technologique, Plastic Omnium renforce sa stratégie d'innovation...

Publié le 13/12/2018

Cette opération n'a pas d'impact sur les comptes consolidés de Total SA...

Publié le 13/12/2018

Afin de créer de la valeur, le groupe Bic doit donc continuer à capitaliser sur le pouvoir de la marque BIC sur les marchés, canaux de distribution, catégories et modèles économiques...

Publié le 12/12/2018

Cette facilité modifie et proroge l'ouverture de crédit syndiqué signée par le groupe Nexans en 2015...