Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 991.21 PTS
+1.83 %
6 978.0
+1.7 %
SBF 120 PTS
5 421.04
+1.61 %
DAX PTS
15 624.82
+1.59 %
Dow Jones PTS
35 227.03
+1.87 %
15 846.16
+0. %
1.128
-0.06 %

Bouygues recule après le rachat d'Equans

| Boursier | 1037 | 3.33 par 3 internautes

Donné favori, Bouygues a remporté la bataille pour le rachat d'Equans, la filiale dédiée aux activités de services multi-techniques d'Engie...

Bouygues recule après le rachat d'Equans
Credits Radosek / Bouygues Construction

Donné favori, Bouygues a remporté la bataille pour le rachat d'Equans, la filiale dédiée aux activités de services multi-techniques d'Engie. Annoncé ce week-end, l'accord entre les deux groupes français valorise Equans 7,1 milliards d'euros. Equans emploie 74.000 employés dans 17 pays, dont 27.000 en France, et génère un chiffre d'affaires annuel de plus de 12 milliards d'euros. L'acquisition de 100% des actions Equans sera financée par les ressources dont dispose actuellement le Groupe Bouygues et par un emprunt bancaire totalement sécurisé auprès de banques partenaires, et fera, à terme, l'objet d'un refinancement obligataire.

Jefferies parle d'une exécution complexe à prévoir, mais estime que l'opération fera passer Bouygues d'une présence marginale dans les services multi-techniques à la place de numéro 2 mondial, derrière Vinci. Jusqu'à présent, l'accent était mis sur les inquiétudes concernant les risques de 'surpaiement' et d'intégration mais Bouygues était cité comme le favori depuis des semaines, et il y a "peu de surprises mais de nombreux points positifs" à retenir de cette annonce, selon l'analyste.

L'opération permet notamment à Bouygues de se diversifier à travers une opportunité de croissance structurelle "avant qu'il ne soit trop tard", avec moins de risque d'exécution qu'un développement organique. Elle aidera également la société à réduire son exposition cyclique. L'effet de levier reste "modeste" et le prix "légèrement" plus élevé que prévu "n'aura finalement que peu d'importance".

Pour Oddo BHF, l'acquisition d'Equans est - pour Bouygues - une opportunité (presque) unique d'acquérir une taille significative dans ces métiers, le groupe étant beaucoup plus petit que ses autres concurrents côtés. Après acquisition d'Equans, cette activité deviendra la 1e activité de Bouygues avec un chiffre d'affaires d'environ 16 MdsE (30% du CA du groupe). Le mix géographique d'Equans semble par ailleurs faire du sens pour Bouygues : outre la position de no1 qu'il acquerrait en France, le groupe se renforcerait et diversifierait son mix géographique en Europe. Absent de ce pays, il deviendrait ainsi no1 en Belgique et se renforcerait en Angleterre notamment. L'Amérique du Nord semble par ailleurs une zone de développement prometteuse pour le nouvel ensemble.

Reste que le prix payé par Bouygues (7,1 Mds) ressort très au-dessus des niveaux initialement évoqués (entre 5 et 6 MddE). Avant synergies et amélioration de la marge, le prix payé fait ressortir un multiple de 16,8x, bien supérieur aux pairs côtés (Spie à 11.4x l'EBIT 2022e) et encore davantage aux multiples utilisés dans les sommes des parties des groupes de construction, souligne le broker. Ainsi, même si - comme indiqué par le groupe - la transaction sera relutive sur les BPA dès l'année 1 (+16% estimés), elle risque d'avoir un impact négatif sur la valeur de Bouygues.

Bryan Garnier dégrade de son côté le titre à 'neutre' en raison du prix élevé et du risque d'intégration. Bouygues a raison de renforcer sa branche de services multi-techniques, mais Equans "n'est pas bon marché, pas rentable et pas facile à absorber". Equans est un grand groupe, "notoirement complexe" avec un grand nombre d'activités diverses, ce qui rend l'intégration encore plus difficile, affirme le courtier.

Pour le moment, le marché semble clairement se focaliser sur la valeur du deal avec un titre qui abandonne 4% à 34,1 euros en matinée à Paris.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
3 avis
Note moyenne : 3.33
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 07/12/2021

Ubisoft Film & Television a annoncé la nomination de Jordan Cohen au poste de Directeur de la division européenne des films en live-action et de la télévision. Depuis Paris, il rapportera au…

Publié le 07/12/2021

Vente du Turbo Illimité Best CALL ROYAL DUTCH SHELL 3262T à 1,33 EUR (+12 %) Analyse :ROYAL DUTCH SHELL a consolidé un peu plus longtemps et un peu plus profondément…

Publié le 07/12/2021

(Zonebourse.com) Nous soldons la position sur le turbo CALL Vontobel RC51V portant sur le titre ArcelorMittal à 1.18 EUR. Ce produit dérivé a été conseillé…

Publié le 07/12/2021

L'Université Paris-Saclay et Elogen, une filiale de GTT, ont signé une convention de collaboration pour renforcer leur partenariat dans le domaine de l'électrolyse PEM, une technologie prometteuse…

Publié le 07/12/2021

Advicenne flambe de 24,5% à 8,6 euros. La biotech a franchi une première étape de commercialisation au Royaume-Uni, ayant obtenu du NHS (National Health Service) des prix de 120 et 360 livres…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne