En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 816.12 PTS
-1.9 %
4 817.50
-1.8 %
SBF 120 PTS
3 823.32
-1.83 %
DAX PTS
12 190.94
-3.6 %
Dow Jones PTS
27 583.46
-2.65 %
11 499.46
-1.65 %
1.182
-0.36 %

Bourses : les indices plongent, le pétrole s'effondre

| Boursier | 2009 | 5 par 1 internautes

Les places asiatiques pointent en très forte baisse ce lundi matin avec des écarts qui s'étagent de -2,6% à Shanghai, jusqu'à -7,3% à Sydney...

Bourses : les indices plongent, le pétrole s'effondre
Credits Reuters

Les places asiatiques pointent en très forte baisse ce lundi matin avec des écarts qui s'étagent de -2,6% à Shanghai, jusqu'à -7,3% à Sydney. La baisse moyenne est de 4% à Bombay, Hong Kong, Seoul et un peu plus forte à Singapour (-5%) et Tokyo qui chute de 5,4%.
Mais le décrochage le plus spectaculaire est celui du pétrole qui dégringole de près de 30%, avec un baril de brent qui retombe brutalement à 33$ après l'échec des négociations entre l'Opep et la Russie sur le niveau de production pour tenter de contrebalancer les effets économiques dévastateurs du coronavirus dans le monde...

Les cours du pétrole retombent ainsi au plus bas depuis le début 2016, après l'annonce d'un échec de la réunion de l'Opep+. Après de longues tractations, la Russie a finalement refusé la proposition de l'Opep, menée par l'Arabie saoudite, qui avait recommandé aux pays de l'alliance dite Opep+ de prolonger leur accord jusqu'à la fin 2020, et d'abaisser leur production commune de 1,5 million de barils par jour supplémentaires.

L'euro retrouve les 1,14/$

Les investisseurs continuent en revanche de se ruer sur les obligations d'Etat, envoyant les taux des emprunts d'Etat américains à de nouveaux plus bas historiques. Le dollar poursuit sa chute, avec un euro qui retrouve le niveau des 1,14/$ ce matin sur l'anticipation d'un nouveau geste rapide de la Fed, qui a déjà piloté une baisse de taux d'un demi-point mardi dernier en urgence.
L'or qui a progressé brièvement au-delà des 1700$ l'once dimanche soir, revient ce lundi matin sur les 1.665$.

A Wall Street vendredi soir, les indices avaient toutefois réduit nettement leurs pertes pendant la dernière demi-heure de cotation, après avoir chuté de 2,5% à 3% en séance... L'indice Dow Jones a perdu 0,98% à 25.864 points, tandis que l'indice large S&P 500 a cédé 1,71% à 2.972 pts et que le Nasdaq Composite, riche en valeurs technologiques, a corrigé de 1,87% à 8.575 pts.
L'indice VIX mesurant la volatilité (aussi appelé "l'indice de la peur") continue d'évoluer au plus haut depuis la crise financière de 2008. Le Vix avait culminé à environ 70 en octobre 2008, juste après la faillite de la banque Lehman Brothers, qui avait déclenché la crise financière...

La dégradation dramatique de la situation sanitaire en Italie inquiète les places européennes attendues en forte baisse toute à l'heure alors que les nouvelles en provenance des Etats-Unis ne sont pas encourageantes non plus devant la propagation rapide du coronavirus qui a désormais infecté plus de 100.000 personnes dans le monde.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Suivez la tendance avec
Nicolas PAGNIEZ,

du lundi au vendredi à 9h55, 12h30, 14h55 et 18h30 sur

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 26/10/2020

CAPGEMINIL'entreprise de services du numérique publiera (avant Bourse) son chiffre d'affaires du troisième trimestre.MAISONS DU MONDEL'enseigne d'ameublement et de décoration publiera (après…

Publié le 26/10/2020

10h00 en zone euroEvolution de la masse monétaire M3 en septembre13h30 aux Etats-UnisCommandes de biens durables en septembre14h00 aux Etats-UnisIndice S&P 500 Case Shiller des prix immobiliers en…

Publié le 26/10/2020

Unibail-Rodamco-Westfield : Amiral Gestion soutient le plan Refocus présenté par Léon Bressler et Xavier Niel Paris, le 26 octobre 2020 - Amiral...

Publié le 26/10/2020

Alten redonne 1,7% ce lundi, à 79 euros, après son accélération récente, alors que le groupe d'ingénierie et de conseils en technologies a dévoilé des...

Publié le 26/10/2020

La flambée se poursuit pour le titre Genomic Vision...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne