En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 479.10 PTS
-
5 467.50
-0.14 %
SBF 120 PTS
4 386.46
-
DAX PTS
12 374.66
-
Dowjones PTS
26 492.21
-0.26 %
7 563.19
+0.19 %
1.176
+0.00 %

Bombardierpourrait vendre ses programmes Q400 et CRJ

| Boursier | 351 | Aucun vote sur cette news

Airbus garderait un oeil sur ces actifs, même si l'intérêt commercial paraît limité...

Bombardierpourrait vendre ses programmes Q400 et CRJ
Credits Reuters

L'étau se resserre sur Bombardier. Dans le ferroviaire, l'industriel canadien se retrouve isolé après le rapprochement entre Siemens Mobility et Alstom. Dans l'aéronautique, son jet civil CSeries, qui se vend au compte-goutte, est menacé par la lourde taxe antidumping décrétée à son encontre par les Etats-Unis. Le groupe réfléchit à vendre certains de ses actifs pour financer ses programmes les plus prometteurs, notamment les programmes Q400 (turbopropulseurs) et CRJ (jets régionaux), selon des informateurs de Bloomberg. Airbus serait sur les rangs. Cette rumeur revient de façon récurrente depuis plusieurs années, mais elle prend du poids à cause du contexte défavorable à Bombardier depuis quelques semaines.

Airbus et Bombardier ont déjà discuté collaboration, sans succès, par le passé. En 2015, les deux groupes avaient confirmé avoir discuté ensemble d'une entrée de l'européen dans le programme CSeries, même si Airbus est l'un des deux principaux concurrents de Bombardier sur le segment des monocouloirs, avec sa famille A320neo.

Le Q400 de Bombardier est un avion régional à hélices qui est notamment en concurrence avec l'ATR72 (Airbus-Leonardo). Les spécialistes doutent que le groupe européen soit intéressé par cet avion, d'autant que l'écueil antitrust apparaîtrait particulièrement difficile à franchir sur de nombreux marchés. Le CRJ est un jet régional de la famille des 60 à 100 sièges. La division aéronautique de Bombardier vend aussi des jets d'affaires sous marques bien connues Learjet, Challenger et Global, ainsi que des appareils spécialisés.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

NOUVEAUTÉ - Bourse Direct lance ses Webinaires

Trader sur Indices, Matières Premières, Devises...
Lundi 2 octobre de 12h00 à 13h00

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Jeudi 11 octobre de 12h30 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 25/09/2018

Le résultat net, qui intègre désormais un IS à taux plein en raison de la fin en 2017 des déficits reportables, atteint 0,94 ME en croissance de +310,3%...

Publié le 25/09/2018

Pour l'exercice 2018, le Groupe DOM Security maintient sa prévision de chiffre d'affaires de 180 ME hors croissance externe...

Publié le 25/09/2018

Le groupe reste optimiste pour la poursuite de son exercice...

Publié le 25/09/2018

Au 30 juin 2018, les capitaux propres s'élèvent à 11,71 ME...

Publié le 25/09/2018

Le résultat net des entreprises consolidées s'élève à 10,9 ME sur le 1er semestre...