En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 655.46 PTS
+0.22 %
5 645.50
+0.07 %
SBF 120 PTS
4 461.53
+0.24 %
DAX PTS
12 468.53
+0.47 %
Dowjones PTS
27 219.52
+0.14 %
7 892.95
-0.31 %
1.107
+0.09 %

BNP Paribas victime de la directrice financière du Chinois Huawei ?

| Boursier | 525 | 2 par 1 internautes

La banque française BNP Paribas compte parmi les établissements décrits par les autorités américaines comme étant des victimes de Meng Wanzhou,...

BNP Paribas victime de la directrice financière du Chinois Huawei ?
Credits Reuters

La banque française BNP Paribas compte parmi les établissements décrits par les autorités américaines comme étant des victimes de Meng Wanzhou, directrice financière du colosse chinois des équipements télécoms Huawei. La dirigeante de 47 ans avait été arrêtée le 1er décembre par les autorités canadienne à Vancouver puis libérée sous caution le 12 décembre avec obligation de rester au Canada. Elle est accusée par Washington de fraude bancaire. En juin, la justice canadienne a fixé à janvier 2020 la première audience d'extradition de Meng Wanzhou.

BNP Paribas, l'Américain Citigroup, ainsi que les Britanniques HSBC et standard Chartered, sont cités selon Reuters dans des documents publiés hier après une audition devant la Cour suprême de la Colombie-britannique, province canadienne où la dirigeante du groupe chinois conteste l'extradition exigée par les Etats-Unis. BNP Paribas, Citi, HSBC et Standard Chartered, avaient lié des relations bancaires avec le géant chinois au moment où Meng Wanzhou et d'autres les auraient induites en erreur concernant des transactions en Iran tombant sous le coup de sanctions américaines, relate Reuters. Ainsi, les établissements bancaires cités sont considérés comme des victimes dans les 13 chefs d'inculpation, pour fraude bancaire et électronique visant à éviter les sanctions contre l'Iran, dévoilés fin janvier par les USA contre la directrice financière et Huawei. Meng Wanzhou, fille du fondateur du groupe, et Huawei, nient les accusations.

Rappelons que l'administration Trump a prolongé en début de semaine de trois mois les exemptions accordées à Huawei pour commercer avec les entreprises américaines, afin surtout de ne pas nuire aux firmes technologiques domestiques et de laisser le temps de trouver des alternatives. Huawei avait été placé en mai sur liste noire par Washington, qui avait alors interdit aux entreprises américaines de se fournir en équipements du Chinois.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 2
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE DE BOURSE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 23 septembre 2019

CODE OFFRE : RENTREE19

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE19 lors de votre ouverture de compte.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 13/09/2019

Orby TV s'appuie sur la couverture en bande Ku d'Eutelsat 117 West A sur les Etats-Unis pour la diffusion de son service de télévision par satellite...

Publié le 13/09/2019

La bourse de Paris a enchaîné ce vendredi une quatrième séance de hausse consécutive, en progression de 0,22% à 5...

Publié le 13/09/2019

Immobilière Dassault a publié au titre de son premier semestre un résultat net de 11,85 millions d’euros contre 10,68 millions un an plus tôt. Le cash-flow courant (hors variation du BFR)…

Publié le 13/09/2019

Les revenus locatifs du 1er semestre 2019 d'Immobilière Dassault se sont élevés à 10,3 ME, en hausse de 55,2% parrapport au 1er semestre 2018...

Publié le 13/09/2019

Alstom se redresse de 2,2% à 38,29 euros ce vendredi dans un marché actif, après avoir trébuché hier de 4,9% à 37,45 euros à l'annonce des conditions...