En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 056.23 PTS
+1.73 %
5 056.50
+1.86 %
SBF 120 PTS
3 979.78
+1.66 %
DAX PTS
12 799.97
+1.32 %
Dow Jones PTS
26 601.66
+2.02 %
10 998.37
+1.5 %
1.137
+0.62 %

BNP Paribas : souhaiterait reprendre la distribution de dividendes

| Boursier | 1234 | Aucun vote sur cette news

Sujet très sensible en cette période de crise, la distribution de dividendes a été mise en sommeil ces derniers mois...

BNP Paribas : souhaiterait reprendre la distribution de dividendes
Credits Reuters

BNP Paribas ferait pression sur la BCE pour reprendre le versement de dividendes. Sujet très sensible en cette période de crise, la distribution de dividendes a été mise en sommeil ces derniers mois après que l'Institution européenne eut recommandé aux établissements financiers de s'abstenir de procéder à des rachats d'actions destinés à rémunérer les actionnaires et de ne pas verser de dividendes au titre des exercices 2019 et 2020, au moins jusqu'au 1er octobre 2020. Et ce "afin d'améliorer leur capacité à absorber des pertes et à soutenir l'activité de prêt aux ménages ainsi qu'aux petites, moyennes et grandes entreprises durant la pandémie de coronavirus".

La BCE affirme aujourd'hui que sa demande a permis de conserver environ 30 milliards d'euros de capital dans le système bancaire de la zone euro. Mais alors que le plus dur de la crise semble derrière nous, la BNP ainsi que d'autres banques réclameraient à la BCE l'autorisation de reprendre le versement des dividendes au quatrième trimestre, selon les sources de l'agence 'Bloomberg'.

Décision en juillet

Le président du Conseil de surveillance de la BCE, Andrea Enria, a déclaré en début de mois que le Conseil prendrait une décision sur les dividendes en juillet. Certains de ses membres estimeraient que la BCE devrait adopter une approche au cas par cas pour permettre aux prêteurs les plus solides de reverser une partie de leur capital excédentaire, tandis que d'autres soutiennent que l'environnement est encore trop incertain.

Pour Andrea Enria, la BCE est en tous cas consciente que la suspension des dividendes a fortement affecté la valorisation des banques, et le dirigeant est "désireux" de voir les paiements des investisseurs reprendre. Mais il a également indiqué que la BCE ne lèvera la restriction imposée aux établissements que si l'environnement macroéconomique s'est suffisamment amélioré.

Confiance en question

Selon l'agence, les banques affirment qu'elles ont suffisamment de capital pour rendre de l'agent aux actionnaires tout en fournissant des crédits aux entreprises touchées par le virus. En outre, si le Conseil de la BCE a voté à l'unanimité sur la limitation des dividendes en mars, certains membres ont averti à l'époque que la prolongation de ce moratoire au-delà d'octobre pourrait saper la confiance du marché dans les banques européennes. Réponse dans les prochaines semaines.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON FÊTE SA 1ÈRE ANNÉE

Découvrez le contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 juillet 2020 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 13/07/2020

Après impôt et résultat des sociétés mises en équivalence, le résultat net recule moins fortement que le résultat opérationnel sur un niveau de 26,9 ME pour l'exercice 2019-2020...

Publié le 13/07/2020

La tendance était clairement à la hausse ce lundi à Paris, dans un marché globalement calme, mais en progression sensible de 1,73% sur le...

Publié le 13/07/2020

Pepsico gagne 1,22% à 136,10 dollars. Le géant américain du soda ouvre de belle manière la saison des résultats aux Etats-Unis grâce notamment à sa division alimentaires. Ainsi, la…

Publié le 13/07/2020

Inventiva, qui a connu une ascension exceptionnelle au cours des derniers mois, consolide de 14,4% à 10,8 euros ce lundi...

Publié le 13/07/2020

Cette opération intervient conformément à son intention exprimée dans le cadre de l'offre...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne