En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 909.64 PTS
+1.2 %
4 913.50
+1.35 %
SBF 120 PTS
3 894.66
+1.14 %
DAX PTS
12 645.75
+0.82 %
Dow Jones PTS
28 335.57
-0.1 %
11 692.57
+0.25 %
1.186
+0. %

bioMerieux et le Fleming Fund engagés contre la résistance bactérienne

| Boursier | 683 | Aucun vote sur cette news

bioMérieux, acteur majeur du diagnostic in vitro qui développe et fabrique des solutions (systèmes, réactifs, logiciels et services) utilisées...

bioMerieux et le Fleming Fund engagés contre la résistance bactérienne
Credits Société bioMerieux

bioMérieux, acteur majeur du diagnostic in vitro qui développe et fabrique des solutions (systèmes, réactifs, logiciels et services) utilisées notamment dans le diagnostic des maladies infectieuses, a été sélectionnée en tant que fournisseur dans le cadre d'un appel d'offres organisé par le Fleming Fund.
Ce programme d'investissement britannique est doté de 265 millions de livres sterling pour lutter contre la résistance aux antimicrobiens dans les pays à ressources limitées du monde entier.

La résistance aux antibiotiques est reconnue comme une urgence de santé publique par l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Selon une étude de 2016 lancée par le gouvernement britannique, elle pourrait être responsable d'au moins 10 millions de décès par an dans le monde et coûter à l'économie mondiale jusqu'à 100.000 milliards de dollars d'ici à l'année 20501. Le programme a été mis en place en réponse au rapport O'Neill de 2016, qui a appelé à un financement pour sensibiliser le public à la résistance aux antimicrobiens, améliorer l'utilisation des traitements et la surveillance de la santé publique. Il représente un effort essentiel pour soutenir la résolution de l'Assemblée mondiale de la santé (2015) et pour mettre en oeuvre la Déclaration politique de la Réunion de haut niveau de l'Assemblée générale des Nations Unies (AGNU) sur la Résistance antimicrobienne (2016).

Plus précisément, le Fleming Fund vise à renforcer les systèmes de surveillance dans les pays à revenus limités à travers trois domaines d'intervention :
- soutenir le renforcement des systèmes de surveillance nationaux de la résistance aux antimicrobiens et des laboratoires grâce à un portefeuille de subventions conçu et géré par Mott MacDonald ;
- élaborer des cadres à l'échelle mondiale et soutenir la gouvernance de la résistance aux antimicrobiens en soutenant l'élaboration de plans d'action nationaux, les directives mondiales et les protocoles de données ;
- améliorer la sensibilisation du public et l'utilisation des données mondiales en développant l'économie de la santé, la politique de santé et l'engagement civil.

"C'est un plaisir de travailler en partenariat avec bioMérieux pour contribuer au renforcement des systèmes de santé et à la lutte contre la menace de résistance aux antimicrobiens dans le monde. Chez Mott MacDonald et au sein du Fleming Fund, nous sommes passionnés par la co-création de solutions et c'est exactement ce qui est nécessaire pour lutter contre la résistance aux antimicrobiens - des partenariats solides et une action collective", a déclaré Andy Leigh, directeur du programme du Fleming Fund chez Mott MacDonald.

"bioMérieux, en tant qu'acteur mondial du diagnostic des maladies infectieuses, a fait de l'usage raisonné des antibiotiques l'une de ses priorités. La sensibilisation, l'éducation, l'équipement des laboratoires en solutions de diagnostic performantes et la surveillance des résultats sont essentiels pour lutter contre la résistance à ces traitements. Nous sommes fiers d'avoir été sélectionnés par le Fleming Fund pour participer à ce projet d'envergure, convaincus que travailler ensemble donnera une forte impulsion pour contribuer à enrayer cette menace de santé publique", a déclaré Alexandre Mérieux, Président Directeur Général de bioMérieux.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Suivez la tendance avec
Nicolas PAGNIEZ,

du lundi au vendredi à 9h55, 12h30, 14h55 et 18h30 sur

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/10/2020

Le chiffre d’affaires du troisième trimestre 2020 de Nanobiotix s’élève à 14 700 euros, contre 11 400 euros un an plus tôt. Le chiffre d’affaires sur une période de 9 mois terminée le 30…

Publié le 23/10/2020

Focus Home Interactive a annoncé que Jürgen Goeldner se retire de son mandat de Président du Directoire pour des raisons personnelles, à compter du 31 octobre 2020. Il deviendra Senior Advisor…

Publié le 23/10/2020

COFACELa société d'assurance-crédit publiera (après Bourse) ses résultats du troisième trimestre.EUROPCARLe spécialiste de la location de véhicules publiera (avant Bourse) ses résultats du…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne