En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 888.46 PTS
-0.53 %
5 895.50
-0.41 %
SBF 120 PTS
4 634.68
-0.51 %
DAX PTS
13 181.69
-0.77 %
Dow Jones PTS
27 691.49
+0. %
8 263.79
+0. %
1.101
+0.03 %

BIC lance un avertissement !

| Boursier | 382 | Aucun vote sur cette news

Demain, on rase gratis

BIC lance un avertissement !
Credits Reuters

BIC a annoncé revoir ses perspectives pour l'année 2019. Les résultats du troisième trimestre et des neufs premiers mois sont encore prévisionnels et seront publiés comme prévu le 23 octobre 2019 avant l'ouverture. Le groupe table maintenant sur une évolution de son chiffre d'affaires à base comparable comprise entre 0% et -2%, contre une 'légère croissance' auparavant prévue. Le chiffre d'affaires du 3ème trimestre 2019 devrait reculer de -0,5% et celui des 9 premiers mois de -1,2%, à base comparable.

L'ajustement des perspectives de chiffre d'affaires pour l'année 2019 s'explique par un chiffre d'affaires du troisième trimestre plus faible que prévu en raison, explique le groupe, d'une poursuite de la détérioration du marché des briquets aux Etats-Unis et du faible CA de la papeterie.

Alors que BIC dit avoir maintenu ses parts de marché, en volume et en valeur, le marché américain des briquets de poche reste fortement perturbé. Le marché est en baisse de 8,5% en volume et de 6% en valeur, comparé à la même période l'année dernière. Sur les 3 derniers mois, le marché a baissé en volume et en valeur de -9,5% et -8,1% respectivement (source IRI - 29 septembre).

Concernant la papeterie, le groupe évoque la faible performance des ventes aux Etats-Unis et au Mexique pendant la rentrée scolaire, qui a neutralisé l'effet favorable du décalage des ventes de rentrée scolaire. Il incrimine également la reprise plus lente qu'anticipée en Inde. Dans un environnement de marché difficile, les ventes domestiques de Cello au troisième trimestre ont continué d'être affectées par le niveau élevé des inventaires des 'superstockists', selon le groupe.

La marge d'exploitation normalisée pour l'année 2019 devrait se situer dans le bas de la fourchette initiale de 16,5% à 18%, prévient par ailleurs le groupe. "En dépit de volumes plus faibles qu'anticipés et d'une évolution des taux de change qui reste défavorable, la marge d'exploitation normalisée pour le reste de l'année devrait bénéficier de coûts de production plus favorables, et des investissements de soutien à la marque moins importants comparés au 1er semestre", nuance BIC. La marge d'exploitation du troisième trimestre devrait être de 18% et celle des neufs premiers mois 2019 de 16,6%.

Enfin, dans cet environnement délicat, BIC "poursuit sa transformation vers une entreprise plus agile, intégrée, innovante et efficace". "En associant un solide modèle économique à une organisation plus centrée sur le consommateur, 'BIC 2022 - Invent the Future' permettra de libérer tout le potentiel du Groupe et d'assurer croissance à long terme et génération de trésorerie", espère tout de même le groupe.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Privatisation de La Française des Jeux du 7 au 19 novembre 2019

Ouvrez dès aujourd’hui votre compte chez Bourse Direct : c'est rapide, gratuit et 100% en ligne !

Investir dans des instruments financiers comporte des risques de perte en capital, pouvant aller jusqu'à une perte totale du capital investi pour les investissements en titres de capital (actions).Le rendement et la performance d'un investissement en actions ne sont pas garantis. Nous vous invitons à consulter notre guide investisseur.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 13/11/2019

Frey lance une augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription d'un montant d'environ 161,5 millions d'euros et renforce...

Publié le 13/11/2019

Société Générale annonce la nomination de Gaëlle Olivier en tant que Directrice de Société Générale pour la Région Asie-Pacifique. Elle remplace Hikaru Ogata qui a décidé de poursuivre de…

Publié le 13/11/2019

Le groupe SII a réalisé au cours du premier semestre de l'exercice 2019/2020 un chiffre d'affaires de 325,9 millions d'euros, en croissance de 10,2%. La dynamique reste solide aussi bien en France…

Publié le 13/11/2019

Le constructeur de maisons individuelles AST Groupe totalisait à fin septembre un chiffre d'affaires de 149,7 millions d'euros, en baisse de 9% en raison d'une base de comparaison défavorable.…

Publié le 13/11/2019

EOS imaging annonce la 350ème installation du système EOS au sein du Missouri Orthopaedic Institute à l'University of Missouri Health Care. Ce centre de chirurgie orthopédique propose l'offre de…