Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 654.55 PTS
+1.08 %
6 656.50
+1.1 %
SBF 120 PTS
5 210.47
+0.97 %
DAX PTS
15 703.79
+0.56 %
Dow Jones PTS
34 814.39
+0.68 %
15 503.53
+0. %
1.177
-0.37 %

BHP va sortir du FTSE, bonne ou mauvaise nouvelle pour Londres ?

| Boursier | 1354 | Aucun vote sur cette news

Coup dur ou bonne nouvelle pour la City ? Les avis sur la prochaine sortie de BHP de l'indice FTSE 100 sont partagés...

BHP va sortir du FTSE, bonne ou mauvaise nouvelle pour Londres ?
Credits Reuters

Coup dur ou bonne nouvelle pour la City ? Les avis sur la prochaine sortie de BHP de l'indice FTSE 100 sont partagés (les actionnaires doivent encore donner leur feu vert au changement de structure de cotation). Bien que la perte de la deuxième plus importante société de l'indice phare britannique en termes de capitalisation puisse nuire au prestige de la place londonienne, la sortie du géant minier pourrait rendre l'indice de référence un peu plus respectueux des critères ESG et donner une pondération plus élevée aux valeurs actuellement dans la ligne de mire des investisseurs, telles que les grandes technologies.

"L'exploitation minière n'est pas un secteur qui s'accorde nécessairement avec les investisseurs orientés ESG, et l'industrie est notoirement volatile", explique à 'Bloomberg', Russ Mould, directeur des investissements chez AJ Bell. "Certains investisseurs peuvent donc être tentés de faire valoir qu'une moindre dépendance à l'égard des bénéfices et dividendes imprévisibles des mineurs pourrait être une bonne chose".

L'exil de BHP du FTSE 100 pourrait ainsi accélérer la réorientation du marché londonien vers les entreprises innovantes et à forte croissance. D'autant que le marché des IPO est en plein boom outre-Manche. Depuis le début de l'année, les entreprises technologiques, dont le fournisseur de cybersécurité Darktrace, la fintech Wise et la société de semi-conducteurs Alphawave IP, ont notamment fait leur entrée sur le marché boursier de la capitale britannique. Au global, avec 71 introductions en bourse qui ont permis de lever un total de 16,7 milliards de dollars cette année, Londres enregistre son niveau d'activité le plus élevé depuis 2014, tant en termes de nombre d'opérations que d'argent récolté, selon les données compilées par 'Bloomberg'.

Le fait de s'éloigner de la vieille économie pourrait également rendre l'indice de référence britannique plus attrayant pour les investisseurs frustrés par le manque de valeurs de croissance par rapport aux États-Unis, qui a contribué à des années de sous-performance.

Toutefois, malgré une valeur boursière d'environ 130 milliards de livres, BHP ne représente qu'environ 2,6% du FTSE 100 en raison de sa double cotation. Après la sortie de BHP, le secteur minier conserverait ainsi un poids important dans l'indice alors qu'avec une pondération d'environ 10%, il constitue actuellement le deuxième plus grand sous-groupe du FTSE derrière l'industrie pharmaceutique.

Pour d'autres observateurs, ce départ pourrait malgré tout porter un coup à l'image de la ville en tant que centre financier mondial. Depuis le vote du Brexit en 2016, Londres a fait tout ce qu'elle pouvait pour préserver son statut. Or, cette sortie de BHP pourrait affaiblir la perception de l'indice en tant que référence internationale, explique Joshua Mahony, analyste de marché senior chez 'IG Group'. Et pour ceux qui recherchent des dividendes, cette sortie sera une perte. "Il est clair que c'est un coup dur de perdre un tel poids lourd", ajoute Neil Wilson, analyste de marché chez 'Markets.com'. "Cependant, un peu moins d'exploitation minière, un peu plus de place pour les technologies émergentes n'est sûrement pas une mauvaise chose".

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/09/2021

THALES constituera ce jour le sous-jacent de notre conseil sur le produit dérivé à destination des investisseurs les plus actifs. L’outil sélectionné est le warrant Put 43W6S émis par SOCIETE…

Publié le 16/09/2021

Roctool bondit de 26% ce jeudi à 2,6 euros dans un volume particulièrement fourni...

Publié le 16/09/2021

Comme évoqué plus tôt cette semaine, le groupe britannique de grande distribution Marks & Spence a annoncé qu'il allait fermer 11 de ses magasins français exploités par SFH Invest dans les…

Publié le 16/09/2021

C'est un coup d'éclat que l'on avait pas vu venir. En tout cas, pas si tôt. Et pourtant, l'annonce du lancement d'une OPA de Vivendi (-0,06% à 31,69 euros) sur Lagardère (+19,34% à 23,26 euros)…

Publié le 16/09/2021

Cycle porteur...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne