En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 495.60 PTS
-3.32 %
5 556.50
-2.2 %
SBF 120 PTS
4 363.05
-3.25 %
DAX PTS
12 367.46
-3.19 %
Dow Jones PTS
26 725.58
-0.86 %
8 776.97
-1.09 %

BCE : les points 'chauds' à surveiller jeudi

| Boursier | 354 | Aucun vote sur cette news

Pour la deuxième réunion de Christine Lagarde à la tête de la Banque centrale européenne...

BCE : les points 'chauds' à surveiller jeudi
Credits Reuters

Deuxième réunion pour Christine Lagarde à la tête de la Banque centrale européenne demain. A l'image de la première, le marché n'attend pas de grosses annonces à l'issue de ce premier rendez-vous de l'année pour l'Institution basée à Francfort.

Le discours de Christine Lagarde à suivre de près

Emmanuel Auboyneau, Gérant Associé chez Amplegest, affirme ainsi que la "politique accommodante devrait être réitérée. Tout au plus attendrons nous la confirmation d'une vision plus optimiste sur l'économique européenne. Les commentaires de Mme Christine Lagarde seront intéressants et donneront une tendance pour l'année 2020. Elle devrait par ailleurs persister dans sa demande de relances budgétaires de la part des pays de la zone euro, à commencer par l'Allemagne. Enfin, elle poursuivra probablement son discours en faveur d'une politique climatique. Donc pas de surprise sur les annonces mais un discours sûrement riche d'enseignements".

La "revue stratégique" davantage détaillée?

Chez Barclays, on n'anticipe également aucun changement dans les instruments de politique monétaire. "Les perspectives macroéconomiques restent globalement inchangées, même si les dernières données d'enquête et les impressions sur l'inflation permettent un certain optimisme. Pour l'instant, la priorité restera de surveiller l'efficacité du train de mesures de septembre, y compris ses effets secondaires potentiels. Étant donné que l'"excès de liquidités" est resté globalement inchangé ces derniers mois et que l'expérience du "tiering" est encore assez courte, les équipes de la banque britannique ne prévoient pas de modification du multiplicateur du 'tiering' à court terme. Toutefois, l'augmentation du multiplicateur en réponse à une croissance potentielle de l'excès de liquidités pourrait être le seul paramètre de politique que la BCE pourrait modifier au cours de l'année 2020, dans le cadre de la base macroéconomique actuelle. Barclays souligne par ailleurs que l'accent sera sans doute mis sur l'information concernant la "revue stratégique" de la BCE, dont C.Lagarde avait annoncé qu'elle commencerait ce mois-ci et se terminerait à la fin de l'année". La banque attend des informations plus détaillées à ce sujet.

L'inflation en question

Shamik Dhar, Chef Économiste chez BNY Mellon Investment Management, déclare de son côté que "la première réunion de la BCE en 2020 devrait donner le ton pour la nouvelle décennie. Bien que les investisseurs aient déjà anticipé une politique monétaire qui restera relativement souple, cette réunion devrait porter sur l'objectif d'inflation de la banque centrale et les investisseurs attendront de voir si des changements seront apportés à la cible inflationniste ou si une nouvelle façon de mesurer l'inflation sera d'actualité pour 2020".

En attendant le 12 mars

Konstantin VEIT, Senior Portfolio Manager European Rates chez PIMCO, ne prévoit également "aucun changement sur le front de la politique monétaire, étant donné que la situation économique n'a pas changé de manière significative ces derniers temps, que la BCE voudra donner plus de temps à l'ensemble des mesures de septembre pour se frayer un chemin dans l'économie, et qu'elle a entamé ce mois-ci sa révision de stratégie (qui devrait durer jusqu'à la fin de l'année). La prochaine série de projections macroéconomiques trimestrielles des services de la BCE ne sera présentée que lors de la réunion du 12 mars, ce qui pourrait rendre la séance un peu plus intéressante, en particulier si les risques politiques se dissipent et si la situation économique s'améliore de manière plus significative d'ici là...

La configuration actuelle de la politique monétaire signale aux responsables de la politique budgétaire que la politique de taux d'intérêt a atteint ses limites, mais les achats d'actifs seront là pour soutenir la politique budgétaire aussi longtemps que nécessaire. C'est pourquoi la BCE a, comme la Banque du Japon, effectivement passé le relais aux gouvernements. Dans ce contexte, nous nous attendons à ce que la BCE continue de mettre l'accent sur la forward guidance, les TLTRO et les achats d'actifs et, en l'absence d'une apocalypse de zombies ou d'un miracle de l'inflation, à ce qu'il n'y ait pas de changements radicaux au cours de l'année 2020".

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON FÊTE SA 1ÈRE ANNÉE

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 29 février 2020 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 27/02/2020

Korian a dévoilé jeudi soir ses résultats 2019. Ainsi, le gestionnaire de maisons de retraite médicalisées a enregistré un bénéfice net (part du groupe) de 136 millions d'euros l’an dernier…

Publié le 27/02/2020

Mecelec Composites spécialiste de la transformation des matériaux composites, annonce lareprise de Biousse, par décision du Tribunal de Commerce de Romans, jeudi 27 février 2020. Cette entreprise…

Publié le 27/02/2020

L'union Financière de France (UFF) a présenté un résultat net part du groupe de 20,9 millions d'euros en 2019, soit une baisse de 80% par rapport à l'année précédente. Cela est dû à la vente…

Publié le 27/02/2020

Saint-Gobain a publié un résultat net courant de 1,915 milliard d'euros, en hausse de 10% par rapport à l'exercice 2018. Le résultat d'exploitation est en progression de 4,7% en données…

Publié le 27/02/2020

Le groupe a rapidement mis en place des mesures supplémentaires de réduction de ses charges