En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 154.58 PTS
-1.57 %
4 138.00
-1.91 %
SBF 120 PTS
3 262.43
-1.67 %
DAX PTS
9 525.77
-0.47 %
Dow Jones PTS
21 052.53
-1.69 %
7 528.11
-1.41 %

Banques : le secteur prolonge son rebond

| Boursier | 627 | 4.67 par 3 internautes

Les banques surperforment encore nettement le CAC40 ce mercredi à Paris à l'image de BNP Paribas en hausse de 1,5% de retour sur les 30 euros...

Banques : le secteur prolonge son rebond
Credits Reuters

Les banques surperforment encore nettement le CAC40 ce mercredi à Paris à l'image de BNP Paribas en hausse de 1,5% de retour sur les 30 euros. Les autorités européennes envisageraient en effet d'accorder encore plus de souplesse aux établissements financiers pour faire face à la crise sanitaire internationale. Selon un document que s'est procuré 'Bloomberg' hier, une des options à l'étude consisterait à suspendre temporairement une partie des règles comptables connues sous le nom d'IFRS 9, qui ont été introduites en 2018 et ont obligé les banques à comptabiliser des pertes sur les prêts douteux à un stade plus précoce qu'auparavant...

La semaine dernière, la Banque centrale européenne avait assuré aux banques qu'elle ferait preuve de souplesse dans l'application des réglementations existantes...
Les autorités ont déjà permis aux prêteurs d'utiliser une partie de leurs "coussins financiers" pour assurer leur activité.

Une autre possibilité envisagée serait la prolongation d'une période de transition qui a été convenue avant l'entrée en vigueur de la norme IFRS 9 en 2018. Cela permettrait de limiter la volatilité au niveau du capital des banques et de leur laisser plus de marge de manoeuvre avant que des restrictions automatiques sur les paiements aux actionnaires ne soient déclenchées...
Parmi les derniers avis de brokers, Berenberg vise désormais un cours de 23 euros sur BNP Paribas, 5,7 euros sur la SG et 12 euro sur le Crédit Agricole.

Largesses monétaires

A noter que la BCE n'appliquera pas les limites qu'elle s'est elle-même imposées dans le cadre de son nouveau programme d'achat d'obligations de 750 milliards d'euros. Alors que la Banque centrale avait signalé dans sa décision d'urgence du 18 mars qu'elle "envisagerait" de réviser ces limites, le texte juridique que s'est procuré l'agence Reuters montre que ces dernières ont déjà été supprimées. Les achats d'obligations étaient auparavant plafonnés à 33% de la dette de chaque pays...

La BCE précise toutefois que ses achats seront toujours guidés par la participation de chaque pays au capital la BCE, la "clé de répartition du capital", mais que les achats seront effectués d'une manière "flexible" permettant des déviations. Une telle décision pourrait néanmoins valoir à la BCE de nouvelles actions en justice de la part des partisans d'une stricte orthodoxie monétaire qui accusent l'institut d'outrepasser ses pouvoirs en finançant directement les Etats.

Le programme d'achat d'urgence contre la pandémie (Pandemic Emergency Purchase Programme ou PEPP) de 750 MdsE doit permettre à la BCE de "s'assurer que tous les secteurs de l'économie pourront bénéficier de conditions de financements favorables, qui leur permettront d'absorber le choc" créé par l'épidémie.

L'Institution explique par ailleurs qu'elle publiera certaines données sur les achats sur une base hebdomadaire et mensuelle, mais le texte juridique ne prévoit aucun engagement à publier des chiffres détaillés, ventilés par pays ou par instruments de dette...

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
3 avis
Note moyenne : 4.67
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 03/04/2020

Le Crédit Agricole a adapté son dispositif d’accompagnement des clients aux particularités du marché des agriculteurs. Il intensifie ses actions pour accompagner ses clients exploitants…

Publié le 03/04/2020

Société Générale chute de plus de 5% ce vendredi à 13,15 euros alors que le groupe bancaire a décidé que l'assemblée générale mixte du 19 mai se...

Publié le 03/04/2020

Et de six pour Natixis ! Le titre de la banque du Groupe BPCE plonge encore de 17% à 2,29 en cette fin de semaine, portant ses pertes sur six séances...

Publié le 03/04/2020

Le Crédit Agricole a adapté son dispositif d'accompagnement des clients aux particularités du marché des agriculteurs...

Publié le 03/04/2020

Situation inédite

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 03/04/2020

Le groupe publiera son chiffre d'affaires du premier trimestre le 15 avril

Publié le 03/04/2020

Unibel a annoncé que, compte tenu des incertitudes résultant du contexte actuel lié au COVID-19, l'assemblée générale du 14 mai 2020 se tiendra au siège social, 2, Allée de Longchamp 92 150…

Publié le 03/04/2020

Dans son communiqué du 11 mars dernier, Transgène a initialement prévu une consommation nette de trésorerie de l'ordre de 25 millions d'euros pour 2020. Malgré les effets difficilement…

Publié le 03/04/2020

Transgene prévient qu'elle pourrait souffrir de dysfonctionnements dans la chaîne d'approvisionnement et d'expédition dont elle dépend

Publié le 03/04/2020

Le Crédit Agricole a adapté son dispositif d’accompagnement des clients aux particularités du marché des agriculteurs. Il intensifie ses actions pour accompagner ses clients exploitants…