5 349.30 PTS
-0.15 %
5 359.5
+0.19 %
SBF 120 PTS
4 267.01
-0.16 %
DAX PTS
13 103.56
+0.27 %
Dowjones PTS
24 671.56
+0.66 %
6 462.53
+1.14 %
Nikkei PTS
22 553.22
-0.62 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Avenir Télécom : les comptes repassent en territoire positif

| Boursier | 302 | 5 par 1 internautes

Le bénéfice net de l'exercice ressort à 1,3 ME (-29,8 ME un an plus tôt)...

Avenir Télécom : les comptes repassent en territoire positif
Credits Reuters

L'exercice 2016-2017 a été marqué par le repositionnement progressif du Groupe Avenir Telecom autour de son accord de licence historique et stratégique avec la marque Energizer. Ce repositionnement constitue le socle du plan de continuation présenté par le management et validé par le Tribunal de Commerce de Marseille le 10 juillet dernier. Licencié Energizer(R) depuis 2010, Avenir Telecom a décidé de concentrer son activité sur la conception, le développement et la distribution de téléphones mobiles (feature phones et smartphones) et d'accessoires (Chargeurs, connectique, cartes mémoires, clés USB, protections d'écrans, coques renforcées) sous licence exclusive de marque. Le Groupe pourra ainsi s'appuyer sur sa profonde connaissance du marché de la téléphonie mobile, riche d'une expérience de plus de 28 ans, et sur la puissance d'une marque Premium comme Energizer, disposant d'une notoriété internationale et symbole d'innovation, de puissance, de qualité et de longévité.

Sur l'exercice 2016-2017, Avenir Telecom a réalisé un chiffre d'affaires de 55,6 millions d'euros (111,9 ME 1 an plus tôt) du fait de l'arrêt de la distribution en direct en France et en Espagne, de la distribution grossiste et des lignes de produits associés (ventes d'abonnements pour le compte d'opérateurs, objets connectés et accessoires autres marques).

Le résultat opérationnel ressort à +2,8 ME (-24,7 ME 1 an plus tôt). Ce bénéfice résulte d'une réduction significative des charges de structure (notamment l'effectif en France ramené en un an de 325 collaborateurs à 66), de reprises de provisions, principalement sur les stocks, et de l'absence de dépréciation d'actifs non courants.

Le bénéfice net de l'exercice ressort à 1,3 ME (-29,8 ME 1 an plus tôt) après prise en compte d'une charge d'impôts de 1,5 ME

Bilan financier

La dette financière nette du Groupe Avenir Telecom s'élevait à 29,0 mME au 31 mars 2017 (31,0 ME à fin mars 2016), dont 30,5 ME de dettes financières et 1,5 ME de trésorerie nette de découverts bancaires. Le montant des lignes de crédit non utilisées s'élevait, au 31 mars 2017, à 0,8 ME. A la clôture de l'exercice 2016-2017, les fonds propres ressortaient à -41,5 millions d'euros.

En mai 2017, Avenir Telecom a signé un accord transactionnel mettant fin à ses relations contractuelles avec un de ses clients postérieurement à la clôture des comptes. L'indemnité perçue au titre de cette transaction n'est pas comptabilisée dans les comptes clos au 31 mars 2017. Au 26 juillet 20172, la trésorerie nette des découverts bancaires s'élève à 5,7 millions d'euros.

Perspectives

Le 10 juillet 2017, Avenir Telecom a obtenu la validation de son plan de continuation. Ce plan prévoit l'apurement du passif, reconnu initialement par Avenir Telecom pour un montant de 49,6 ME.

Avenir Telecom anticipe un rebond progressif de son activité à partir du second semestre de l'exercice 2017-2018 grâce à l'élargissement programmé du catalogue des produits sous licence de marque Energizer et à l'expansion du réseau international.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/12/2017

Le conseil d'administration de SoLocal Group a pris acte de la démission de Monica Menghini et a décidé, sur proposition du comité des nominations, de coopter Marie-Christine Levet en qualité…

Publié le 15/12/2017

En prévision de son départ de Wendel le 31 décembre prochain, Frédéric Lemoine a présenté sa démission du conseil d'administration de Bureau Veritas à compter du 31 décembre 2017. En…

Publié le 15/12/2017

André François-Poncet remplace Frédéric Lemoine au Conseil d'administration de Bureau Veritas à compter du 1er janvier 2018   Neuilly-sur-Seine, le 15 décembre…

Publié le 15/12/2017

L'objectif d'Immobilière Dassault est de lancer un projet de restructuration de ce bâtiment

Publié le 15/12/2017

Immobilière Dassault a finalisé l'achat d'un immeuble situé au 16 rue de la Paix, Paris 2ème, dont elle avait annoncé avoir signé une promesse le 23 octobre dernier. Il est rappelé que cet…

CONTENUS SPONSORISÉS