5 637.51 PTS
+0.00 %
5 577.0
+0.00 %
SBF 120 PTS
4 494.91
+0.00 %
DAX PTS
13 077.72
-
Dowjones PTS
25 013.29
+1.21 %
6 905.53
+0.00 %
Nikkei PTS
22 978.73
-0.10 %

"Aux Etats-Unis, j'ai droit à des félicitations", dit le patron de Nicox

| Boursier | 517 | 3.50 par 4 internautes

Michele Garufi regrette que les investisseurs européens refusent de passer l'éponge...

"Aux Etats-Unis, j'ai droit à des félicitations", dit le patron de Nicox

Nicox ne risque plus de se désintégrer. C'est ce qu'a déclaré le volubile président de la société, Michele Garufi, dans le cadre d'un entretien accordé à Bloomberg. Le dirigeant estime que son entreprise dispose désormais d'un pipeline prometteur et n'a plus besoin de financement extérieur. Il peste contre le niveau de son cours de bourse et fustige le malentendu entre sa société et les investisseurs. Il faut dire que certains ont de la mémoire et qu'ils n'ont pas oublié les promesses non tenues ainsi que les changements brutaux de cap dans la stratégie. "En Europe, Nicox est toujours pénalisé par les erreurs que nous avons faites il y a des années... les investisseurs européens, en particulier les Français et les Italiens, n'ont pas compris qu'il m'a fallu prendre certaines décisions pour amener la société là où elle est actuellement", souligne Garufi au micro de Bloomberg. "Aux Etats-Unis, j'ai droit à des félicitations pour ce que j'ai fait. Ils me disent vous avez deux autorisations de mise sur le marché alors que vous étiez mort", poursuit-il.

Nicox pèse actuellement 285 millions d'euros en bourse. La société fut un temps la biotech phare de la Bourse de Paris, l'une des premières aussi, avant que son principal candidat-médicament, naproxcinod, ne se fasse recaler.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
4 avis
Note moyenne : 3.50
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

ÉVÈNEMENT

IMMERSION EXCLUSIVE AU COEUR DE LA BOURSE
DU 28 MAI AU 1erJUIN 2018

EN PARTENARIAT AVEC

INSCRIVEZ-VOUS DÈS MAINTENANT ! Cliquez ici

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/05/2018

Abeo a dévoilé un chiffre d'affaires de 52,9 millions d'euros au titre du quatrième trimestre clos fin mars. Il a bondi de 24% en données publiées grâce à un effet périmètre favorable de…

Publié le 22/05/2018

Theranexus annonce la publication d'un article scientifique sur le mécanisme d'action de son candidat médicament phare, THN102, dans la prestigieuse...

Publié le 22/05/2018

Montrouge, le 22 mai 2018   Information     La Cour administrative d'appel de Versailles vient de rendre sa décision dans le contentieux opposant le Crédit…