Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
7 534.52 PTS
-0.69 %
7 561.00
-0.66 %
SBF 120 PTS
5 702.80
-0.8 %
DAX PTS
18 171.93
-1. %
Dow Jones PTS
40 287.53
-0.93 %
19 522.62
-0.93 %
1.088
+0. %

Automobile : le secteur grimpe sur des espoirs d'accord avec la Chine

| Boursier | 418 | Aucun vote sur cette news

Discussions à haut niveau...

Automobile : le secteur grimpe sur des espoirs d'accord avec la Chine
Credits Renault

Le secteur automobile tire la tendance en Europe, et à Paris, alors que l'Union européenne et la Chine ont accepté de tenir des discussions autour des droits de douanes que souhaite imposer Bruxelles aux véhicules électriques fabriqués dans l'ex-empire du Milieu. Pékin envisagerait d'abaisser ses droits de douane existants sur les grosses berlines européennes en échange de la suppression des taxes prévues sur les VE en provenance de Chine, selon des personnes proches des discussions citées par 'Bloomberg'. Pékin impose actuellement une taxe de 15% sur les véhicules de tourisme du bloc.

La semaine passée, la Commission européenne a annoncé l'instauration, à partir du mois prochain, de droits de douane supplémentaires allant jusqu'à 38% sur les importations de véhicules électriques chinois. Cette décision fait suite à une enquête ouverte en octobre dernier sur les subventions dont bénéficieraient les constructeurs automobiles chinois de la part de Pékin.

Inquiet de la tournure des évènements, le secteur automobile européen et notamment allemand, compte bien persuader Bruxelles de faire marche-arrière. Berlin, qui s'oppose ouvertement aux droits de douane, est en première ligne dans cette bataille qui pénaliserait particulièrement ses grands constructeurs. Olaf Scholz a souligné lundi le souhait de son gouvernement de parvenir à une solution négociée. Il est encore temps de le faire avant que des droits provisoires ne soient introduits à partir du 4 juillet, a indiqué le chancelier allemand dans un discours prononcé lors d'un congrès des entreprises à Berlin. "Cependant, il est clair que nous aurons également besoin de mesures et de progrès sérieux de la part de la Chine", a déclaré le dirigeant.

A Paris, Stellantis progresse de 2,3% à 19,5 euros et Renault avance de 1,2% à 49,3 euros.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
Actions les plus vues

Classement des actions les plus vues, pour la période du samedi 13 juillet 2024 au vendredi 19 juillet 2024, des marchés Euronext Paris, Bruxelles, Amsterdam, Growth Paris, NASDAQ et NYSE sur le site et l'application Bourse Direct.

Jusqu'à
170€ de prime offerte*

Pour toute 1ère adhésion avant le 31 août 2024 inclus, avec un versement initial investi à 30 % minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte, non garanties en capital.
*SOUS CONDITIONS

Ces contrats présentent un risque de perte en capital.
Information publicitaire à caractère non contractuel.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 19/07/2024

La cotation des actions Lexibook est suspendue sur Euronext Growth Paris...

Publié le 19/07/2024

Yeol-Soo Choi, Président actuel de KISED, et François Piolet, Directeur de Thales Corée du Sud, ont signé un protocole d'accord (MoU, Memorandum of...

Publié le 19/07/2024

Median Technologies grimpe de près de 46% sur les 3 euros ce vendredi, alors que le groupe a annoncé un carnet de commandes record au 30 juin...

Publié le 19/07/2024

Safran remonte sur les 200 euros ce vendredi, en hausse de 0,5%, alors que le broker Jefferies conserve le dossier avec un objectif de cours ajusté de...

Publié le 19/07/2024

Pernod Ricard recule de 1% à 126,15 euros ce vendredi, alors que le groupe vient de conclure un accord portant sur la vente de ses marques...

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/07/2024

La Bourse de New York a terminé en baisse jeudi, les investisseurs étant restés à l'écart des grandes capitalisations.

Publié le 19/07/2024

Après trois séances consécutives de baisse, la Bourse de Paris s’est modestement ressaisie. 

Publié le 19/07/2024

AST Groupe a demandé à Euronext de suspendre la cotation de son titre admis sur le marché Euronext Growth d'Euronext Paris à compter du lundi 22 juillet 2024 avant ouverture de la Bourse, dans…

Publié le 19/07/2024

Orapi enregistre sur le second trimestre 2024 un chiffre d’affaires de 57,7 millions d'euros contre 59,7 millions d'euros il y a un an, soit un repli de 3,4% à périmètre courant, qui intègre…

Publié le 19/07/2024

Publication du chiffre d’affaires T2 2024 Après avoir communiqué sur des chiffres en retrait en organique au premier trimestre, Kumulus Vape enchaîne sur un deuxième…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes.
Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne