En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 580.38 PTS
+0.31 %
5 528.00
+0.48 %
SBF 120 PTS
4 415.60
+0.30 %
DAX PTS
12 222.39
+0.57 %
Dowjones PTS
26 559.54
+0.42 %
7 689.72
+0.00 %
1.124
+0.00 %

Auplata : quelques avancées à Dieu Merci, Yaou et Dorlin

| Boursier | 339 | 4 par 3 internautes

L'arrivée de l'unité d'élution reste attendue

Auplata : quelques avancées à Dieu Merci, Yaou et Dorlin
Credits Reuters

Toujours aussi détaillé, le dernier point d'avancement des opérations menées par la société minière Auplata fait notamment état de la remise par le bureau d'études Géo+ des éléments attendus par l'administration française pour la mise en fonctionnement de l'usine de cyanuration de Dieu Merci en Guyane (Auplata espère démarrer cette usine début mai 2019). L'arrivée de l'unité d'élution, nécessaire au procédé de libération du minerai d'or, reste attendue et se trouve actuellement en phase de transport entre le Pérou et la Guyane.

Les travaux de revalidation des ressources de la mine de Yaou, NI 43-101, se poursuivent. Un total de 1.795 mètres de forage a été défini pour la revalidation. Ces forages couvrent les principales zones d'exploration de Yaou. Par ailleurs, les zones qui avaient été exploitées par Auplata vont faire l'objet d'un nouveau levé topographique par drone.

Au sujet du permis et des licences du site minier de Dorlin, Auplata annonce que la demande de renouvellement du permis est en cours et passera en Commission Départementale des Mines (CDM) en avril 2019. Pour Yaou, le dossier de demande de concession est en cours et une Déclaration d'Ouverture de Travaux Miniers (DOTM) pour les forages à réaliser en parallèle (NI 43-101) est en cours de rédaction.

Au Pérou, l'élaboration d'une étude de faisabilité (cartes, informations environnementales, liste des nouveaux composants) pour le troisième rapport technique, comprenant la construction de nouvelles plates-formes et l'augmentation de la capacité de l'usine de traitement de 300 à 360 tonnes par jour, est en cours.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
3 avis
Note moyenne : 4
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/04/2019

Pour l'exercice 2018, Wedia affiche un chiffre d'affaires consolidé de 10,8 ME, en hausse de 16% par rapport à l'exercice 2017, soit 9,3 ME...

Publié le 18/04/2019

Les revenus locatifs de Carmila pour les 3 premiers mois de l'année 2019 s'élèvent à 89,2 millions d'euros, contre 82,1 millions d'euros en 2018 sur...

Publié le 18/04/2019

Implanet affiche pour l'exercice 2018 une perte nette de 5,55 ME, contre 6,61 ME un an auparavant...

Publié le 18/04/2019

L'assemblée générale des actionnaires de CNP Assurances qui s'est réunie le 18 avril 2019 à Paris a approuvé les comptes sociaux et consolidés de...

Publié le 18/04/2019

Accor a fait le point sur son activité du premier trimestre 2019. Ainsi, le groupe hôtelier a réalisé un chiffre d'affaires de 987 millions d’euros sur la période, en progression de 34,2% en…