5 427.19 PTS
+0.75 %
5 421.5
+0.65 %
SBF 120 PTS
4 324.77
+0.69 %
DAX PTS
13 183.53
+0.46 %
Dowjones PTS
24 504.80
+0.49 %
6 383.65
-0.16 %
Nikkei PTS
22 866.17
-
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Auplata : franchit de nouvelles étapes pour l'industrialisation de l'exploitation aurifère en Guyane

| Boursier | 254 | Aucun vote sur cette news

Cette avancée s'effectue dans le respect de la réglementation environnementale et sociétale...

Auplata : franchit de nouvelles étapes pour l'industrialisation de l'exploitation aurifère en Guyane

Depuis plusieurs années, Auplata, 1er producteur d'or français coté en Bourse, s'est engagé dans une démarche volontaire de respect de l'environnement et des enjeux sociétaux liés à l'exploitation aurifère, s'inscrivant pleinement dans le développement durable de la biodiversité. A ce titre, Auplata a été un partenaire majeur du Ministère de l'Economie, de l'Industrie et du Numérique pour l'élaboration du projet de la "Mine responsable" définie dans la Stratégie Nationale pour la Transition Ecologique et le Développement Durable (SNTEDD) 2015- 2020.

En outre, la société détient également une participation majoritaire dans la société Verdal Reforestage, dédiée à la réhabilitation et la revégétalisation des sites miniers exploités.

Fort de cet engagement, Auplata annonce avoir franchi 2 nouvelles étapes majeures pour le développement industriel de la mine en Guyane française.

Autorisation d'ouverture de travaux miniers pour la future usine de Dieu merci

D'une part, l'issue de la réunion du Conseil départemental de l'environnement et des risques sanitaires et technologiques (CODERST) du 5 juillet 2017, qui s'est conclu par une décision favorable à l'unanimité, Le Préfet de Guyane a signé, le 20 juillet 2017, l'arrêté préfectoral autorisant l'ouverture des travaux miniers pour l'alimentation de la future usine de cyanuration de Dieu Merci, ultime étape réglementaire dans le cadre de ce projet.

Sur la base du planning de construction de l'usine convenu avec la société d'ingénierie minière SGS Bateman (lire le communiqué de presse du 29 juin 2017), tous les voyants sont désormais au vert pour une livraison de l'usine au cours du 1er trimestre 2018 et un début de production au 1er semestre 2018.

Autorisation ICPE pour la mine de Yaou

Le dossier d'autorisation ICPE (Installation Classée pour la Protection de l'Environnement) de la future usine de cyanuration de Yaou, jugé recevable par la Direction de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement (DEAL) de Guyane et après consultation de l'Autorité Environnementale n'entraînant pas de modification majeure, a été déposé officiellement à la DEAL pour saisine du Tribunal administratif de Guyane en vue de la nomination d'un Commissaire Enquêteur et du début de l'Enquête publique à la fin du mois d'août 2017.

En fonction de l'évolution de l'Enquête publique, Auplata envisage de lancer une commande conditionnelle à son partenaire local afin que les travaux de terrassement et de génie civil puissent être réalisés dès cette saison sèche (entre août et décembre).

Sous réserve de l'obtention de l'autorisation ICPE et sur la base du calendrier de construction estimé, Auplata estime pouvoir envisager un début de production d'or à partir de cette unité industrielle de Yaou au 1er semestre 2019.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 12/12/2017

Cette acquisition enrichit l'écosystème des microcontrôleurs STM32 avec un environnement de développement intégré (IDE) de premier plan La première offre consolidée est…

Publié le 12/12/2017

L'endettement financier net au 30 septembre 2017 ressort à 4,6 ME...

Publié le 12/12/2017

L'admission des actions nouvelles au nominal de 0,18 euro sur le marché Euronext Paris sera demandée...

Publié le 12/12/2017

La société tiendra un symposium consacré à la nouvelle voie métabolique découverte par le Dr. Catherine Llorens-Cortes...

Publié le 12/12/2017

Ensemble, ces 2 entités ont commercialisé 1.134 véhicules en 2016, dont 51% de véhicules neufs et 49% de véhicules d'occasion, pour un chiffre d'affaires cumulé de 13,5 ME...

CONTENUS SPONSORISÉS