5 319.17 PTS
-
5 307.50
-0.41 %
SBF 120 PTS
4 234.88
-
DAX PTS
12 993.73
-
Dowjones PTS
23 358.24
-0.43 %
6 314.51
-0.39 %
Nikkei PTS
22 376.17
-0.09 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

ATR grogne contre ses actionnaires

| Boursier | 140 | Aucun vote sur cette news

La société toulousaine estime n'avoir pas assez d'autonomie pour ses projets...

ATR grogne contre ses actionnaires
Credits ATR

Il y a de l'agacement chez Christian Scherer, le patron d'ATR, le numéro un mondial des avions de transport de passagers à hélices. Depuis le salon aéronautique de Dubaï, le dirigeant de l'entreprise codétenue par Airbus et Leonardo a laissé entendre que les lignes doivent bouger pour relancer le développement de la société. Le dénouement de la coentreprise par échange d'actifs, véritable serpent de mer du marché, ne semble plus d'actualité, estime le dirigeant. Pendant longtemps, il a en effet été question d'un apport par Airbus de ses 50% dans ATR en échange de la remise par Leonardo de ses parts dans le missilier MBDA, une autre coentreprise. Scherer aimerait avoir d'autres actionnaires qui apportent des technologies et des capacités, afin de développer un avion à hélices de 90 à 100 places. Ce projet nécessite le feu vert des deux actionnaires : si l'Italien semble disposer à le lancer, le Français préférerait attendre. Le dirigeant souhaite qu'ATR devienne une entreprise normale, maîtresse de son destin. Et pense que l'entrée de nouveaux actionnaires dans le tour de table pourrait y participer.

ATR, installé à Toulouse, a été créée en 1981. La société est détenue à parité par Airbus et Leonardo. Elle emploie 1.300 personnes dans le monde.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 30 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/11/2017

Gennevilliers, le 17 novembre 2017, Communiqué de presse Réalisation définitive de la fusion-absorption par Prologue de sa filiale Imecom…

Publié le 17/11/2017

Les fluctuations d'activité rencontrées par le fret ferroviaire n'ont pour l'instant pas d'impact sur l'activité de la société...

Publié le 17/11/2017

L'actuel Directeur Général d'EuropaCorp Television, Thomas Anargyros, s'est porté acquéreur. La transaction ne comprend pas Taken...

Publié le 17/11/2017

Le centre, situé à proximité de la gare Montparnasse, dégage un loyer annuel de 690 kE...

Publié le 17/11/2017

Une stratégie de réorganisation structurelle dont la finalisation demeure sujette à l'approbation de l'extension des agréments de sa filiale de gestion monégasque par les autorités…

CONTENUS SPONSORISÉS