5 453.58 PTS
+0.00 %
5 416.00
+0.18 %
SBF 120 PTS
4 351.13
+0.00 %
DAX PTS
12 500.47
-
Dowjones PTS
24 322.34
+0.99 %
6 649.65
+0.00 %
Nikkei PTS
22 467.87
+0.66 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Atos à nouveau en mode "prédateur"

| Boursier | 527 | Aucun vote sur cette news

Oddo pense que la SSII pourrait investir jusqu'à 4 MdsE...

Atos à nouveau en mode "prédateur"
Credits Philippe Wojazer / Reuters

Les dirigeants d'Atos vont-ils conduire une nouvelle phase d'acquisitions d'envergure ? A cette question, Oddo BHF répond ce matin par l'affirmative, en estimant que la SSII dispose une force de frappe de 4 milliards d'euros. Si une fraction importante (1,5 MdE) pourrait être consacrée à renforcer la filiale Worldline, deux cibles intéressantes se détachent pour la maison-mère. En premier lieu, l'acquisition d'un acteur des services applicatifs aux Etats-Unis, qui pourrait être Syntel. D'autre part, l'acquisition des activités d'externalisation de T-Systems, qui musclerait l'offre du groupe en Europe Continentale. La modélisation du bureau d'études montre que les deux hypothèses sont très relutives, avec une estimation supérieure à 16% sur les bénéfices par action 2020. La création de valeur interviendrait après seulement deux ans. Oddo évoque aussi deux pistes moins crédibles mais à ne pas écarter : Conduent (ex Xerox BPO) et Gemalto. L'analyste a relevé son objectif de cours de 122 à 147 euros sur Atos, mais reste neutre.

Depuis l'annonce de l'arrivée de Thierry Breton aux manettes d'Atos, le 17 novembre 2008, la capitalisation du titre est passée de 1,26 à 13,89 milliards d'euros. L'action est passée de 18,09 à 132 euros.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 27/04/2018

Edenred passe à 98,5% du capital de ProwebCE, anciennement cotée sur Alternext...

Publié le 27/04/2018

Les comptes d'Auplata sont restés dans le rouge en 2017...

Publié le 27/04/2018

Amundi a enregistré au premier trimestre un résultat net part du groupe de 221 millions d'euros, en progression de 9,3%, et un résultat brut d'exploitation ajusté de 326 millions d'euros, en…

Publié le 27/04/2018

Copyright GlobeNewswire Les annexes de ce communiqué sont disponibles à partir de ce lien : http://hugin.info/143344/R/2188132/846369.pdf Information réglementaire Ce…

Publié le 27/04/2018

Spie a dévoilé un Ebita du premier trimestre de 55,1 millions d'euros. En données proforma, c'est-à-dire incluant toutes les acquisitions réalisées en 2017 comme si elles avaient été…