En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 853.70 PTS
-0.88 %
4 837.0
-1.06 %
SBF 120 PTS
3 857.72
-0.89 %
DAX PTS
10 865.77
-0.54 %
Dowjones PTS
24 147.97
-1.83 %
6 638.94
-1.91 %
1.130
-0.48 %

Aston Martin revoit en baisse ses ambitions pour son IPO

| Boursier | 179 | Aucun vote sur cette news

Aston Martin resserre la fourchette de prix de son introduction en Bourse...

Aston Martin revoit en baisse ses ambitions pour son IPO
Credits Reuters

Aston Martin resserre la fourchette de prix de son introduction en Bourse. Le célèbre constructeur de voitures de sport, dont les débuts sur le marché londonien sont attendus mercredi, ne vise plus qu'une gamme de prix allant de 18,5 à 20 livres, soit une valorisation maximale de 4,6 Mds£. Le groupe britannique espérait jusqu'ici atteindre près de 5,1 Mds£ mais un grand nombre d'analystes avaient fait part de leur scepticisme quant à un tel niveau qui le plaçait au-dessus de Ferrari...

Des ratios dignes de l'industrie du luxe

En haut de fourchette, Aston Martin serait néanmoins encore valorisé 21,8 fois l'Ebitda ajusté contre 20,9 pour le constructeur italien. Un ratio plus proche des groupes de luxe que des constructeurs automobiles...

En fonction du prix définitif de la transaction, Aston Martin pourrait avoir une capitalisation boursière suffisante pour être éligible au FTSE 100, devenant ainsi le premier constructeur automobile à intégrer l'indice vedette de la Bourse de Londres depuis Jaguar.

25% du capital sur le marché

En plein redressement, Aston Martin, qui a commercialisé plus de 5.000 exemplaires l'an passé, veut écouler entre 6.200 et 6.400 véhicules en 2018. Il vise, à moyen terme, la construction de près de 10.000 unités par an... La société, dont la fameuse DB5 a été immortalisée par James Bond, est majoritairement détenue par des groupes de capital-investissement koweïtien et italien. Elle va mettre 25% de son capital sur le marché, soit environ 57 millions de titres.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/12/2018

Carbios annonce la nomination de Ian Hudson au poste de Président du Conseil d’administration. Il succède à Jean Falgoux et prendra ses nouvelles fonctions le 1er Janvier 2019, après avoir été…

Publié le 14/12/2018

Deuxième séance consécutive de correction pour l'indice parisien...

Publié le 14/12/2018

Le Conseil d'Administration de SoLocal Group, tenu ce jour, a pris acte de la démission d'Arnaud Marion, qui suite à la prise de ses nouvelles fonctions exécutives au sein de Smovengo, a souhaité…

Publié le 14/12/2018

Dans la continuité de la politique de distribution de dividendes des derniers exercices, le Conseil d’administration de Kering a décidé, lors de sa réunion du 14 décembre 2018, le versement…

Publié le 14/12/2018

Compte tenu des bons résultats de 2CRSi en 2018, une prime a été décidée pour tous les salariés du groupe en France...