5 369.33 PTS
+0.12 %
5 366.50
+0.07 %
SBF 120 PTS
4 287.64
+0.07 %
DAX PTS
13 017.85
+0.11 %
Dowjones PTS
22 956.96
+0.00 %
6 114.53
+0.00 %
Nikkei PTS
21 336.12
+0.38 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Asie : la correction se poursuit avec la Corée du Nord, la Chine en embuscade

| Boursier | 138 | Aucun vote sur cette news

Alors que Wall Street s'est affiché en forte baisse ce jeudi soir en clôture, plombé par l'affrontement verbal entre Washington et Pyongyang qui se...

Asie : la correction se poursuit avec la Corée du Nord, la Chine en embuscade
Credits Reuters

Alors que Wall Street s'est affiché en forte baisse jeudi soir en clôture, plombé par l'affrontement verbal entre Washington et Pyongyang qui se poursuit, les marchés de la zone Asie-Pacifique reculent de concert ce vendredi matin... Shanghai cède 1,5%, Hong Kong chute de 1,9%, Seoul glisse de 1,8%, Singapour perd 1,2%, Bombay recule de 0,7%, Sydney abandonne 1,4% et Taiwan redonne 0,15%, tandis que la bourse de Tokyo limite son retard à 0,05%...

Mardi soir, Donald Trump avait promis à la Corée du Nord "feu et fureur", si elle venait à menacer les Etats-Unis. Pyongyang a aussitôt répliqué en évoquant la "perte de raison" de Trump, avec qui un dialogue "ne serait pas possible"... La Corée du Nord étudie ainsi de possibles tirs vers l'île américaine de Guam, base militaire américaine dans l'Océan Pacifique, afin d'adresser un avertissement majeur aux États-Unis. Donald Trump a renchéri hier soir en estimant ne pas avoir tenu des propos assez durs concernant la Corée du Nord... Le DJIA a abandonné finalement 0,93% à 21.844 pts ce soir, le Nasdaq a plongé de 2,13% à 6.217 pts, et le S&P500 a perdu 1,45% à 2.438 pts...

La Chine veut rester neutre, mais...

Elément clé de ce bras de fer, selon les médias chinois proches du pouvoir central, Pékin restera "neutre" en cas d'attaque de la Corée du Nord menaçant les Etats-Unis, mais interviendra si ces derniers s'en prennent en premier à la péninsule afin de destituer le régime nord-coréen : "Il faut prendre position clairement auprès de toutes les parties et leur faire comprendre que si leurs actions mettent en danger les intérêts de la Chine, la Chine répondra avec une main ferme". Allié diplomatique et partenaire commercial de la Corée du Nord, la Chine a pour le moment multiplié les appels au calme, sans grand succès...

Pékin s'est dit "contrarié" par les essais nucléaires et balistiques répétés de Pyongyang, mais aussi par le comportement des Etats-Unis et de la Corée du Sud, accusés d'attiser les tensions, notamment par un projet de système antimissile... "Pékin n'est pas en mesure de persuader Washington ni Pyongyang de renoncer", a estimé ce vendredi un éditorial du Global Times, quotidien qui est régi par l'Etat. "Si la Corée du Nord lance des missiles qui menacent le territoire américain en premier, et que les Etats-Unis ripostent, la Chine restera neutre. Si les Etats-Unis et la Corée du Sud mènent des frappes et essaient de destituer le régime nord-coréen et de changer le modèle politique de la péninsule coréenne, la Chine les empêchera d'en faire ainsi"...

Pékin redoute qu'un conflit dans la péninsule n'aboutisse à une Corée réunifiée alliée des Etats-Unis. "La péninsule coréenne est le lieu de convergence des intérêts stratégique de toutes les parties, et aucune ne devrait tenter de dominer la région de manière absolue", a poursuivi le Global Times.

Sur les marchés, les cours du pétrole sont retombés à 48,15$ le baril WTI (-2,5%) et l'euro a campé sur ses positions à 1,1780/$ entre banques...

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 15 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

SUR LE MÊME SUJET
Publié le 13/07/2017

Un porte-conteneur en cours de chargement sur le port de Qingdao (province de Shandong, est), le 13 juillet ( STR / AFP )La Chine a assuré jeudi qu'elle appliquait les sanctions internationales…

Publié le 27/07/2015

Le DJIA perd actuellement 0,48% à 17.484 pts, le Nasdaq recule de 0,38% à 5.069 pts et le S&P500 cède 0,23% à 2.075 pts...

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/10/2017

    CASINO, GUICHARD-PERRACHON Société anonyme au capital de 169 825 403,88 EUR Siège social : 1, Cours Antoine Guichard 42000 Saint-Etienne 554 501 171 R.C.S.…

Publié le 17/10/2017

La Caisse régionale du Crédit Agricole Sud Rhône-Alpes fait état d'un résultat net consolidé de 96,2 millions d'euros à fin septembre, en baisse de...

Publié le 17/10/2017

En 2016, 11,8 milliards d'euros ont été investis dans le financement des infrastructures en France par l'ensemble des acteurs du secteur, selon des études publiées à l'occasion de l'événement…

Publié le 17/10/2017

A l'occasion du forum Paris InfraWeek 2017, organisé par Paris Europlace, Ambroise Fayolle, Vice-Président de la Banque Européenne d'Investissement (BEI), a signé avec Philippe Yvin, Président du…

Publié le 17/10/2017

L'avertissement sur résultats de Cerinnov n'est pas passé inaperçu sur le marché...

CONTENUS SPONSORISÉS