En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 729.66 PTS
-0.69 %
4 768.50
+0.32 %
SBF 120 PTS
3 746.87
-0.53 %
DAX PTS
12 469.20
-1.09 %
Dow Jones PTS
27 173.96
+1.34 %
11 151.13
+2.34 %
1.163
+0.01 %

Asie : dans le vert, sauf Shanghai

| Boursier | 322 | 5 par 1 internautes

La tendance est positive sur les places de la zone Asie-Pacifique, alors que la bourse de Tokyo grimpe de 0,9%, suivie de Taiwan (+0,4%) et de Bombay...

Asie : dans le vert, sauf Shanghai
Credits Reuters

La tendance est positive sur les places de la zone Asie-Pacifique, alors que la bourse de Tokyo grimpe de 0,9%, suivie de Taiwan (+0,4%) et de Bombay (+0,2%). Seoul monte même de 1,2% et Sydney prend 0,8% avec Hong Kong (+0,4%). Seule la bourse de Shanghai reste à la traîne, en recul de 0,3%... Hier soir, la Bourse de New York a encore progressé, les indices S&P 500 et Nasdaq inscrivant de nouveaux records, malgré la publication de créations d'emplois moins nombreuses que prévu en août dans le secteur privé, selon l'enquête mensuelle du cabinet ADP. En outre, le Livre Beige de la Fed, publié en soirée, a signalé un essoufflement de la reprise économique en août... Mais les marchés continuent de spéculer sur la mise au point d'un vaccin contre le Covid-19 dans les prochains mois, ainsi que sur de nouvelles mesures de soutien de la Fed et de l'Etat américain, malgré les difficultés actuelles à trouver un accord bipartisan au Congrès.

A la clôture, l'indice Dow Jones a gagné 1,59% à 29.100 points, terminant à environ 1,5% de son dernier record historique de février 2020 (à 29.551 pts). L'indice large S&P 500 a avancé de 1,54% à 3.580 pts et le Nasdaq Composite a grimpé de 0,98% à 12.056 pts, signant son 4e record d'affilée et terminant pour la 1e fois au-dessus des 12.000 pts.
Une fois n'est pas coutume, les valeurs technologiques ont été quelque peu reléguées au second plan par des valeurs plus défensives comme Coca-Cola (+4,2%) ou le producteur de whiskey Brown-Forman (+9,6%). Plusieurs stars technos ont subi des prises de bénéfices après leur récente envolée, notamment Apple (-2%) et Tesla (-5,8%)...

La reprise se poursuit, mais avec moins d'emplois que prévu...

Selon le rapport mensuel publié par ADP, les créations de postes dans le secteur privé aux Etats-Unis en août se sont limitées à 428.000, contre 900.000 attendues par le consensus et après 212.000 en juillet (lecture révisée).
Les marchés ont peu réagi à ce chiffre décevant, dans l'attente du rapport officiel et complet sur l'emploi en août, qui sera publié vendredi... Le consensus compilé par l'agence 'Reuters' table sur la création de 1,4 million de postes le mois dernier. Le taux de chômage devrait revenir autour de 9,8% contre 10,2% en juillet.
Avant la crise du Covid-19, il était tombé à son plus bas niveau depuis 50 ans, à 3,5%. Le coronavirus a entraîné la perte d'environ 20 millions d'emplois aux Etats-Unis en mars-avril. Depuis, moins de la moitié, soit environ 41%, de ces postes ont été recréés, a indiqué mardi le secrétaire au Trésor Steven Mnuchin, mesurant le chemin restant à parcourir pour surmonter cette crise.

Les cours du pétrole ont fléchi malgré l'annonce d'une très forte baisse des stocks de brut aux Etats-Unis la semaine passée. Le contrat à terme d'octobre sur le baril de brut léger américain (WTI) perd 2,9% à 41,50$ sur le Nymex, tandis que le Brent d'échéance novembre recule de 2,5% à 44,30$ le baril.

D'après le Département à l'Energie, les stocks domestiques de pétrole pour la semaine close au 28 août ont chuté de 9,4 millions de barils à 498,4 mb, contre un consensus de -1,9 million de barils. Les réserves d'essence ont diminué de 4,3 millions de barils (contre une baisse de 3 mb anticipée par le marché), alors que les stocks de produits distillés ont reculé de 1,7 mb par rapport à la précédente semaine, contre un repli de 1,4 mb attendu.

Des nouvelles actions attendues de la part de la Fed

Le Livre Beige de la Fed, publié en soirée, a signalé que le rebond de l'économie américaine a ralenti en août sur fond d'anxiété latente concernant le coronavirus Covid-19. Ce rapport, qui résume les conditions économiques régionales aux Etats-Unis, relève que le marché de l'emploi a ralenti, alors que des postes en chômage partiel depuis le printemps ont été définitivement supprimés en août en raison de la faiblesse de la demande. Parmi les secteurs ayant licencié en août figurent des compagnies aériennes, des hôtels, mais aussi des écoles.

Plusieurs membres de la Fed s'exprimaient mercredi, dont Loretta Mester (Fed de Cleveland), qui a elle aussi averti que "la reprise économique de mai et juin a ralenti ces deux derniers mois". Mardi, l'une des gouverneurs de la Fed, Lael Brainard, a contribué à soutenir la Bourse en estimant que la Réserve fédérale devra faire de nouveaux efforts "dans les mois à venir". "Il sera important de donner les moyens nécessaires pour atteindre le plein emploi et une inflation moyenne de 2% sur la durée", a indiqué Mme Brainard lors d'un débat en ligne organisé par la Brookings Institution.

La semaine dernière, le président de la Fed, Jerome Powell, avait présenté la nouvelle stratégie de la banque centrale américaine, qui consistera notamment à tolérer une hausse temporaire de l'inflation au-dessus de l'objectif de 2% afin de soutenir la croissance.
Les investisseurs ont aussi réagi positivement mercredi à des informations publiées par l'agence Bloomberg, selon lesquelles le secrétaire au Trésor, Steven Mnuchin, a repris les discussions avec Nancy Pelosi, la présidente démocrate de la Chambre des représentants, pour tenter de sortir de l'impasse sur le nouveau plan de soutien à l'économie américaine.

Sur les devises, l'euro revient sur les 1,18/$ entre banques, sur de nouvelles prises de profits après son pic de mardi touché à 1,20/$ entre banques.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Suivez la tendance avec
Nicolas PAGNIEZ,

du lundi au vendredi à 9h55, 12h30, 14h55 et 18h30 sur

CONTENUS SPONSORISÉS
#}
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 25/09/2020

PSA et Fiat Chrysler Automobiles (FCA) ont fait des concessions à la Commission européenne pour tenter d'obtenir le feu vert à leur projet de mariage. Sur le site de l’institution, il est…

Publié le 25/09/2020

ADLPartner a publié un résultat net, part du groupe, en hausse de 29% à 3,87 millions d'euros au premier semestre de son exercice 2020. Le résultat opérationnel du spécialiste de la gestion et…

Publié le 25/09/2020

Versement d'un dividende exceptionnel de 0,45 euro par action

Publié le 25/09/2020

Aquila a publié des résultats semestriels en forte hausse. En effet, le résultat net du réseau d’interventions sur alarme s'est établi à 514 000 euros au premier semestre 2020, en hausse de…

Publié le 25/09/2020

La cotation du titre Latécoère, qui avait été suspendue vendredi 25 septembre, avant ouverture de la bourse de Paris, reprendra le lundi 28 septembre à l’ouverture du marché.…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne