En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 754.08 PTS
-0.95 %
4 772.0
-0.43 %
SBF 120 PTS
3 776.40
-0.94 %
DAX PTS
10 740.89
-0.29 %
Dowjones PTS
23 788.01
+0.83 %
6 509.64
+0.95 %
1.137
+0.18 %

ArcelorMittal va devoir faire plus d'efforts pour s'offrir Ilva

| Boursier | 305 | Aucun vote sur cette news

La Commission européenne a lancé une enquête approfondie...

ArcelorMittal va devoir faire plus d'efforts pour s'offrir Ilva
Credits Stringer Shanghai

L'avenir d'Ilva, l'aciérie géante de Tarente, n'est pas encore assuré. La Commission européenne a annoncé une enquête approfondie sur le projet de rachat du site, le plus grand d'Europe, par ArcelorMittal. L'aciérie des Pouilles, lourdement déficitaire et sous tutelle de l'Etat italien à cause de ses émissions polluantes, avait trouvé son chevalier blanc en juin. ArcelorMittal et son partenaire Marcegaglia avaient proposé 1,8 milliard d'euros et plusieurs engagements d'investissement pour l'emporter sur le consortium rival composé de la Caisse des dépôts transalpine, Arvedi et l'indien JWS Steel.

Mais l'antitrust européen craint que l'opération ne pèse sur la concurrence dans le domaine des aciers plats au carbone. Elle a par conséquent dégainé son enquête approfondie, qui nécessitera de nouvelles concessions d'ArcelorMittal sur certains pans d'activité. Bruxelles a fait savoir que les engagements pris jusque-là par l'aciériste sont insuffisants, mais n'en a pas précisé la teneur. Un aciériste qui a réagi dans un communiqué assez bref expliquant que les discussions vont se poursuivre avec la Commission, avec qui il travaille "constructivement", de façon à obtenir son feu vert "dans un délai raisonnable". Mais on sent l'acquéreur légèrement agacé, quand il écrit qu'il s'emploie à expliquer à la Commission "le fonctionnement de l'industrie de l'acier, la logique de l'acquisition proposée et les avantages qu'elle apportera au secteur, aux clients, à l'environnement et à l'économie locale".

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/12/2018

Tikehau Capital et Bpifrance entrent au capital de GreenYellow, via une augmentation de capital de 150 ME...

Publié le 18/12/2018

 Conformément à la réglementation applicable, DERICHEBOURG déclare avoir effectué les opérations d'achat d'actions suivantes dans les conditions de l'article 5 §2…

Publié le 18/12/2018

La nouvelle saison de Life is Strange associe Square Enix External Studios et l'équipe de Dontnod Entertainment...

Publié le 18/12/2018

      Paris, le 18 décembre 2018   Natixis confirme ses ambitions stratégiques et le paiement d'un dividende exceptionnel de 1,5 MdEUR en dépit d'éléments…