5 349.16 PTS
-0.15 %
5 339.5
-0.34 %
SBF 120 PTS
4 260.01
-0.33 %
DAX PTS
13 031.66
-0.28 %
Dowjones PTS
24 508.66
-0.31 %
6 389.91
+0.00 %
Nikkei PTS
22 553.22
-0.62 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Après un effroyable accident en Corée, le projet Martin Linge de Total prend un an de retard

| Boursier | 646 | Aucun vote sur cette news

L'entrée en production n'aura lieu qu'au premier semestre 2019...

Après un effroyable accident en Corée, le projet Martin Linge de Total prend un an de retard
Credits Reuters

La mise en production du champ Martin Linge (Mer du Nord norvégienne) opéré par Total a été décalée au premier semestre 2019, après l'effroyable accident qui a eu lieu en mai sur le chantier naval de Samsung Heavy en Corée. La chute d'un élément de grue sur le chantier naval avait provoqué la mort de plusieurs ouvriers qui travaillaient à la construction des modules de la plateforme pétrolière. Les travaux avaient été interrompus. Le départ des modules a été retardé et les opérations de levage et d'installation, prévues durant l'été 2017 ne pourront avoir lieu. Compte tenu des contraintes météorologiques de la zone, il faudra attendre l'été 2018 pour cette phase du projet. Le champ pétrolier et gazier de Martin Linge est situé en Mer du Nord, à environ 180 km à l'ouest de Bergen, en Norvège. Les partenaires sont Total E&P Norge (51%, opérateur), Petoro (30%) et Statoil (19%).

Le chantier naval coréen réalise en outre actuellement les plateformes des champs Egina (Nigeria) et Ichthys (Australie). Le travail sur le FPSO d'Egina a repris après deux semaines d'arrêt et l'impact sur le projet sera limité. Le démarrage est prévu au 2ème semestre 2018. L'unité centrale de traitement (CPF) du projet Ichthys opéré par Inpex, elle pour sa part déjà quitté le chantier quelques jours avant l'accident. Elle est maintenant installée sur le champ au large de l'Australie. Le démarrage d'Ichthys, dont Total détient 30% aux côtés d'Inpex (62,245%), n'est en conséquence pas impacté par cet accident et est prévu au 1er trimestre 2018.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/12/2017

Le marché parisien va-t-il enchainer une troisième séance consécutive de repli ? On en prend le chemin ce matin puisque le CAC40 perd...

Publié le 15/12/2017

Après le rebond récent

Publié le 15/12/2017

Relativement atténué cette année, le thème de la consolidation du secteur des télécoms en Europe fait son retour avec l'annonce, faite ce matin, du projet de rapprochement entre T-Mobile NL et…

Publié le 15/12/2017

Nexans aligne une troisième séance de forte baisse à l'ouverture, en repli de 1,5% à 47,8 euros...

Publié le 15/12/2017

AssurCopro, leader français du courtage en assurance à destination des copropriétés, acquiert le cabinet INSOR. Il s’agit de la troisième opération significative de croissance externe…

CONTENUS SPONSORISÉS