5 513.82 PTS
+0.08 %
5 481.5
-0.49 %
SBF 120 PTS
4 405.94
+0.16 %
DAX PTS
13 246.33
+0.35 %
Dowjones PTS
25 822.57
+0.08 %
6 747.78
-0.16 %
Nikkei PTS
23 951.81
-
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Après Axa et BNP Paribas, Natixis renonce au tabac

| Boursier | 378 | Aucun vote sur cette news

La banque améliore sa politique d'investissements pour la rendre plus responsable...

Après Axa et BNP Paribas, Natixis renonce au tabac
Credits Reuters

Natixis a fait part hier soir de sa décision de cesser toute activité de financement et d'investissement en relation avec l'industrie du tabac. La nouvelle posture de la banque concerne aussi bien les producteurs que les fabricants, les grossistes et les négociants de tabac. "L'exclusion de l'industrie du tabac vient approfondir l'engagement de Natixis dans la lutte contre le cancer", écrit l'établissement dans son communiqué, en rappelant être mécène de la Fondation Gustave Roussy depuis 2011.

Comme ses consoeurs cotées BNP Paribas, Crédit Agricole et Société Générale, Natixis a annoncé récemment un train de mesures pour des investissements plus responsables, dans le domaine des énergies fossiles notamment. La banque a ainsi renoncé aux projets liés aux sables bitumineux ou aux forages arctiques. Si ces engagements ont été jugés positifs, ils ne placent pas l'établissement en tête de classe, une position occupée actuellement par BNP Paribas, selon les Amis de La Terre. "Natixis bouge à son tour et se place après BNP Paribas mais devant Crédit Agricole et Société Générale", avait indiqué l'organisation il y a dix jours. Elle attendait cependant les critères d'exclusion retenus par Natixis pour savoir où la situer précisément sur l'échiquier.

Les lignes sont en train de bouger chez les établissements français. BNP Paribas avait annoncé le 24 novembre mettre fin à ses activités d'investissement et de financement liées au tabac, vis-à-vis de "tous les acteurs professionnels de la filière dont l'activité est principalement dédiée au tabac". Axa avait pris au printemps dernier des mesures pour s'écarter du secteur du tabac, en précisant qu'il lui faudrait céder environ 1,8 milliard d'euros d'actifs. A notre connaissance, Société Générale et Crédit Agricole n'ont pas adopté de restrictions par rapport à l'industrie tabatière. Rien n'est en tout cas évoqué dans leurs rapports annuels.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/01/2018

Selon le quotidien 'Les Echos', le groupe de BTP Eiffage a décroché le plus gros contrat du futur réseau de métros automatiques Grand Paris Express.

Publié le 16/01/2018

Le Groupe M6 et le Groupe Canal+ passent un accord de partenariat global pour les contenus du groupe M6 destinés aux offres Canal...

Publié le 16/01/2018

Rendez-vous le 22 février...

Publié le 16/01/2018

Cet essai multicentrique et à bras unique inclura jusqu'à 39 patients...

Publié le 16/01/2018

Vivendi entend protéger la valeur de sa participation de 11% du capital de Fnac Darty...

CONTENUS SPONSORISÉS