En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 909.45 PTS
+2.15 %
4 892.0
+1.96 %
SBF 120 PTS
3 901.62
+2.13 %
DAX PTS
10 929.43
+1.38 %
Dowjones PTS
24 527.27
+0.64 %
6 763.96
+0.89 %
1.137
+0.44 %

Après Air Berlin, Lufthansa espère croquer une partie d'Alitalia

| Boursier | 236 | Aucun vote sur cette news

Lufthansa a une faim de loup...

Après Air Berlin, Lufthansa espère croquer une partie d'Alitalia
Credits Reuters

Lufthansa a une faim de loup. Après avoir repris la majorité des actifs de son concurrent allemand en faillite, Air Berlin, la compagnie membre de StarAlliance aurait décidé de passer à l'attaque sur le dossier Alitalia. Selon le 'Corriere della Sera', Lufthansa aurait proposé 500 millions d'euros pour reprendre des avions, des créneaux ainsi que le personnel navigant d'Alitalia. Lufthansa veut aussi réduire de moitié les effectifs d'Alitalia, qui compte 12.000 salariés, et alléger le réseau des vols court et moyen-courriers. Le quotidien transalpin ajoute que sa proposition sera vraisemblablement rejetée par les administrateurs chargés de gérer la compagnie aérienne en attendant sa vente.

La Lufthansa veut un Alitalia remodelé

Carsten Spohr, le patron de Lufthansa, avait indiqué la semaine passée ne pas être intéressé par Alitalia dans sa forme actuelle mais qu'il répondrait présent s'il existait une opportunité de créer une nouvelle Alitalia. La compagnie italienne a été placée sous tutelle en raison de ses difficultés financières et est à la recherche d'investisseurs. "La question ne se pose pas avec une Alitalia sous sa forme actuelle", a dit Carsten Spohr. "Mais s'il existait l'opportunité de créer une nouvelle Alitalia, alors Lufthansa, en tant que première compagnie européenne, aimerait en discuter".

La date butoir décalée au printemps prochain

Alors que la date butoir pour les offres de reprise de la compagnie italienne avait été repoussée au 5 novembre, le gouvernement a finalement repoussé ce week-end la deadline au 30 avril 2018. Une rallonge de 300 ME du prêt-relais de 600 ME accordé en mai a par ailleurs été décrétée afin que la compagnie puisse continuer à opérer normalement cet hiver.

Un intérêt confirmé

La Lufthansa confirme dans un bref communiqué avoir soumis une offre pour reprendre une partie d'Alitalia: "Lufthansa a choisi de ne pas présenter d'offre pour la totalité de la compagnie mais a exprimé son intérêt pour une partie seulement du réseau mondial et de l'activité européenne et nationale"..."L'offre comprend un concept pour un Alitalia nouvellement structuré avec un modèle d'affaires ciblé ("NewAlitalia"), qui développerait des perspectives économiques à long terme". Le groupe a choisi de ne pas révéler les conditions financières de sa proposition.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 12/12/2018

Cette facilité modifie et proroge l'ouverture de crédit syndiqué signée par le groupe Nexans en 2015...

Publié le 12/12/2018

Dominico de Carvalho est nommé représentant permanent de la société Aviva France...

Publié le 12/12/2018

Les économies d'énergies réalisées par Gazonor au travers de ces nouveaux moteurs vont contribuer à l'amélioration de la rentabilité

Publié le 12/12/2018

L'assemblée générale ordinaire des actionnaires de Maurel & Prom, réunie sur 2e convocation, s'est tenue le 12 décembre (9h30) au Cercle National des...

Publié le 12/12/2018

  Paris, le 12 décembre 2018 N° 17-18   Compte rendu des Assemblées Générales  du mercredi 12 décembre 2018             Établissements Maurel &…