En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 035.17 PTS
+0.20 %
5 010.0
+0.02 %
SBF 120 PTS
4 012.08
-0.03 %
DAX PTS
11 343.11
+0.02 %
Dowjones PTS
25 413.22
+0.49 %
6 867.02
+0.00 %
1.142
+0.01 %

Aperam : programme de rachat d'actions

| Boursier | 968 | Aucun vote sur cette news

Aperam annonce un programme de rachat d'actions en vertu de l'autorisation donnée par l'assemblée générale annuelle des actionnaires du 5 mai 2015...

Aperam : programme de rachat d'actions

Aperam annonce un programme de rachat d'actions en vertu de l'autorisation donnée par l'assemblée générale annuelle des actionnaires du 5 mai 2015. Aperam désignera un prestataire de services d'investissement indépendant pour effectuer les rachats d'actions sur le marché.

Aperam a l'intention de racheter par jour un nombre variable d'actions au prix du marché pour un montant agrégé maximum de 100 millions de dollars américains et un maximum de 1,8 million d'actions sur une période allant du 2 février 2018 au 31 décembre 2018. Le prix d'achat par action, des actions à racheter dans le cadre du Programme, ne devra pas dépasser 110% de la moyenne des cours de clôture de l'action des 30 jours précédant les 3 jours de bourse avant la date de chaque rachat, en conformité avec la résolution de l'AG annuelle des actionnaires tenue le 5 mai 2015.

Simultanément, la famille Mittal a déclaré son intention de conclure un accord de rachat d'actions avec Aperam afin de vendre chaque jour pendant lesquels Aperam a acheté des actions dans le cadre du Programme, un nombre équivalent d'actions, à la proportion de la famille Mittal de 40,89% dans Aperam, au même prix que les actions rachetées sur le marché. L'objet de cet accord de rachat d'actions est de maintenir les droits de vote de la famille Mittal dans le capital émis d'Aperam (nette des actions propres) à son niveau actuel à la suite du programme.

Les actions ainsi acquises dans le cadre de ce programme de rachat d'actions sont destinées à être annulées pour réduire le capital d'Aperam.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Différents Types d'Ordres de Bourse
Mardi 20 novembre de 12h30 à 13h30

Tradez les indices mondiaux au travers des CFD
Mercredi 7 décembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/11/2018

D'un point de vue graphique, le titre repart à la baisse après avoir enfoncé le niveau de support des 8.95 euros, ainsi que ses moyennes mobiles à 20 et 50 séances. En outre, le trou de cotation…

Publié le 19/11/2018

Telecom Italia (TIM), dont Vivendi est le premier actionnaire avec 24% du capital, grimpe de 3,76% à 0,54 euro, dans le sillage de la nomination de Luigi Gubitosi au poste de Directeur général,…

Publié le 19/11/2018

  COMMUNIQUE DE PRESSE   Technicolor : Commentaires sur les informations circulant sur le marchE     Paris (France), 19 novembre 2018 - Des dépêches d'agence…

Publié le 19/11/2018

Basé sur le signalement d’un lanceur d’alerte, Nissan a mené une enquête interne au cours des derniers mois concernant des pratiques inappropriées de Carlos Ghosn, le PDG de l’Alliance…