En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 062.30 PTS
-
6 084.50
-
SBF 120 PTS
4 794.12
-
DAX PTS
13 664.00
-0.91 %
Dow Jones PTS
29 219.98
-0.44 %
9 627.83
-0.94 %

Amoeba : de nouveaux résultats scientifiques avec l'amibe Willaertia magna C2c Maky

| Boursier | 1043 | 5 par 2 internautes

Amoeba publie un article dans le journal scientifique, Pathogens. Il reconfirme l'effet direct de prédation et d'élimination des légionelles par l'amibe Willaertia magna C2c Maky...

Amoeba : de nouveaux résultats scientifiques avec l'amibe Willaertia magna C2c Maky
Credits Amoeba

Amoeba annonce la publication des résultats scientifiques réaffirmant l'effet direct de prédation et d'élimination des légionelles par l'amibe Willaertia magna C2c Maky. Ce travail, réalisé conjointement par l'Institut Hospitalo-Universitaire Méditerranée Infection à Marseille et la société Amoéba à Chassieu, a été publié dans le numéro spécial "Legionella Contamination in Water Environment" de Pathogens, journal scientifique international à haut facteur d'impact et évalué par des pairs, qui traite de sujets relatifs à des agents pathogènes et à des interactions entre agents pathogènes et hôtes.

L'article rapporte l'efficacité de l'amibe Willaertia magna C2c Maky à ingérer et à éliminer plusieurs souches de Legionella pneumophila. Cette publication démontre que Willaertia magna C2c Maky possède un comportement inverse. Ses résultats confirment la capacité de Willaertia magna C2c Maky à ingérer et à éliminer les légionelles. En parallèle, cette étude corrobore l'effet multiplicateur des légionelles par Acanthamoeba castellanii et par une amibe de la même espèce que Willaertia magna C2c Maky, l'amibe Willaertia magna Z503.

Les auteurs de l'article se sont intéressés à 3 souches de Legionella pneumophila (Lens, Paris et Philadelphia) isolées lors d'épidémies majeures. Les tests ont confirmé le comportement unique de l'amibe Willaertia magna C2c Maky vis-à-vis d'agents pathogènes. Les résultats consolident l'effet déjà démontré dans un article scientifique 2009, à la base du brevet sur lequel a été développée la technologie biocide d'Amoéba. Ils remettent également en cause le supposé effet "Cheval de Troie" de Willaertia magna C2c Maky, effet connu pour d'autres amibes qui leur permet de sélectionner et d'amplifier des souches microbiennes. Ces résultats soutiennent que Willaertia magna C2c Maky est un candidat sûr et efficace pour le contrôle des légionelles dans les tours de refroidissement et également une solution alternative aux biocides chimiques. "L'effet direct de prédation et d'élimination des légionelles par Willaertia magna C2c Maky est conforté par ces résultats. De plus, sachant que l'amibe Acanthamoeba castellanii est présente dans plus de 80% des tours aéroréfrigérantes, l'utilisation de Willaertia magna C2c Maky peut limiter cette population d'amibes néfastes par compétition, ce qui peut encore réduire le risque d'une prolifération des légionelles", explique Sandrine Demaneche, responsable scientifique chez Amoéba.

Amoéba rappelle que l'évaluation du dossier règlementaire de demande d'approbation de la substance active biocide Willaertia magna C2c Maky pour un usage en tours de refroidissement en Europe est en cours de revue par l'Etat Membre rapporteur, avec une fin d'évaluation prévue fin 2020.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
2 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON FÊTE SA 1ÈRE ANNÉE

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 29 février 2020 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/02/2020

Ces deux lignes de crédit ont une durée de 5 ans, avec deux extensions possibles d'un an chacune...

Publié le 20/02/2020

La période de souscription s'ouvre le 20 février...

Publié le 20/02/2020

Le nitrure de gallium (GaN) est un matériau semiconducteur à large bande...

Publié le 20/02/2020

Roche Bobois a annoncé la signature d'une lettre d'intention non engageante avec son principal franchisé américain en vue du rachat en 2020 de trois magasins franchisés Roche Bobois sur la Côte…

Publié le 20/02/2020

Valeo a dévoilé jeudi soir ses résultats 2019. Ainsi, l’équipementier automobile a dégagé l'an dernier un bénéfice net (part du groupe) de 313 millions d'euros (-43%) et une marge…