En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 409.43 PTS
-
5 416.00
-
SBF 120 PTS
4 333.74
-
DAX PTS
12 561.02
+0.16 %
Dowjones PTS
25 064.36
+0.18 %
7 357.90
-0.24 %
Nikkei PTS
22 644.05
+0.21 %

Altice étudierait un éventuel rachat de Charter Communications

| Boursier | 295 | Aucun vote sur cette news

Les grosses ambitions américaines d'Altice vont-elles passer par un rachat de Charter Communications? Le groupe de Patrick Drahi et sa filiale Altice...

Altice étudierait un éventuel rachat de Charter Communications

Les grosses ambitions américaines d'Altice vont-elles passer par un rachat de Charter Communications? Le groupe de Patrick Drahi et sa filiale Altice USA travailleraient en tous cas sur une éventuelle reprise du câblo-opérateur qui pèse plus de 117 milliards de dollars en bourse. 'CNBC', qui révèle cette information, précise qu'il n'y a aucune garantie sur le fait que Charter reçoive une offre concrète. Altice aurait décidé d'étudier le dossier Charter après les récentes marques d'intérêt de Sprint pour le deuxième câblo-opérateur américain. Altice aurait notamment embauché plusieurs banquiers et avocats pour étudier l'opération.

Mais la transaction est loin d'être évidente. S'il faudra déjà convaincre le principal actionnaire de Charter, Liberty (25% du capital) et son célèbre dirigeant, John C.Malone, Altice, qui base son expansion sur l'effet de levier, devrait cette fois devoir lever un montant considérable. Comme le note CNBC, Charter est déjà endetté à hauteur de 60 milliards de dollars. Or avec un prix d'acquisition qui pourrait dépasser les 500$ par action, l'opération pourrait se faire sur la base d'une valeur d'entreprise de près de 200 Mds$!

Patrick Drahi a introduit il y a deux mois sa filiale américaine à Wall Street pour pouvoir disposer des moyens pour réaliser une telle opération. Un 'deal' de ce type changerait clairement la dimension d'Altice aux Etats-Unis où le groupe a déjà mis la main sur Suddenlink et Cablevision pour près de 25 Mds$ au cours des deux dernières années.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/07/2018

L'étude permettait d'étudier la faisabilité et la facilité d'utilisation et la satisfaction des patientes utilisant eCO...

Publié le 16/07/2018

Myrian 2.4 intègre de nouveaux outils de diagnostic exclusifs...

Publié le 16/07/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 16/07/2018

Retour d'assemblée générale...

Publié le 16/07/2018

"Ces partenariats sont construits en conformité avec les règles du droit de la concurrence", assure Carrefour...