5 349.30 PTS
-0.15 %
5 355.0
+0.10 %
SBF 120 PTS
4 267.01
-0.16 %
DAX PTS
13 103.56
+0.27 %
Dowjones PTS
24 651.74
+0.58 %
6 466.32
+1.20 %
Nikkei PTS
22 553.22
-0.62 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Alstom signe la 'perf' de la semaine suite au rapprochement avec Siemens Mobility

| Boursier | 176 | Aucun vote sur cette news

Belle semaine pour le titre Alstom, dont le projet de rapprochement avec Siemens Mobility a été bien accueilli par les opérateurs...

Alstom signe la 'perf' de la semaine suite au rapprochement avec Siemens Mobility
Credits Alstom / Karl Shoemaker

Belle semaine pour le titre Alstom, dont le projet de rapprochement avec Siemens Mobility a été bien accueilli par les opérateurs. Sur cinq séances, l'action affiche une hausse de près de 8% et se négocie sur ses niveaux de mars 2013, autour des 35,5 euros.

Futur numéro deux mondial

Présentée comme une "fusion entre égaux", l'opération donnera naissance au numéro deux mondial des matériels roulants et au leader dans le domaine de la signalisation. La nouvelle entité, qui emploiera plus de 62.000 personnes dans le monde pour un chiffre d'affaires de l'ordre de 15 milliards d'euros, sera mieux armée pour rivaliser sur les marchés internationaux avec la concurrence de plus en plus rude, notamment du géant chinois CRRC.

Les analystes globalement satisfaits

Les analystes ont globalement salué ce deal à l'image de Barclays qui estime que "ce qui rend cette opération attractive, ce sont les synergies annuelles de coûts prévues de 470 millions d'euros quatre ans après la clôture de la transaction". "Si elle réussit, cette opération devrait à notre avis créer une valeur notable pour les deux parties". La Deutsche Bank a pour sa part porté son objectif de cours de 29 à 36 euros sur Alstom, en recommandant à ses clients de conserver les positions, tandis que Kepler Cheuvreux est passé à l'achat sur le dossier en ajustant son cours cible de 34 à 42 euros.

Pas de crainte vis-à-vis des autorités de la concurrence

Henri Poupart-Lafarge, le PDG d'Alstom qui dirigera le futur Siemens Alstom, s'est dit bien conscient que la Commission européenne passerait au crible les implications d'une opération d'une telle taille sur la concurrence dans le Vieux Continent. "Mais il n'y a pas de surprise non plus de notre côté : si nous suivons cette voie, c'est parce que nous sommes confiants dans le fait que nous trouverons une solution avec la CE", a-t-il dit aux analystes. Il a déclaré ne pas craindre trop de pertes de chiffre d'affaires à cause des éventuelles concessions sur le plan de la concurrence, prévoyant en revanche des synergies rapides sur les coûts d'approvisionnement et la recherche et développement.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/12/2017

Le conseil d'administration de SoLocal Group a pris acte de la démission de Monica Menghini et a décidé, sur proposition du comité des nominations, de coopter Marie-Christine Levet en qualité…

Publié le 15/12/2017

En prévision de son départ de Wendel le 31 décembre prochain, Frédéric Lemoine a présenté sa démission du conseil d'administration de Bureau Veritas à compter du 31 décembre 2017. En…

Publié le 15/12/2017

André François-Poncet remplace Frédéric Lemoine au Conseil d'administration de Bureau Veritas à compter du 1er janvier 2018   Neuilly-sur-Seine, le 15 décembre…

Publié le 15/12/2017

L'objectif d'Immobilière Dassault est de lancer un projet de restructuration de ce bâtiment

Publié le 15/12/2017

Immobilière Dassault a finalisé l'achat d'un immeuble situé au 16 rue de la Paix, Paris 2ème, dont elle avait annoncé avoir signé une promesse le 23 octobre dernier. Il est rappelé que cet…

CONTENUS SPONSORISÉS