5 526.20 PTS
-0.16 %
5 520.0
-0.24 %
SBF 120 PTS
4 415.43
-0.28 %
DAX PTS
13 538.88
-0.15 %
Dowjones PTS
26 210.81
-0.01 %
6 963.46
+0.00 %
Nikkei PTS
23 940.78
-0.76 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Alstom sélectionné pour le prolongement du métro de Toronto

| Boursier | 160 | Aucun vote sur cette news

Le système de signalisation et de contrôle des trains Urbalis 400 d'Alstom est la solution de contrôle des trains basé sur la communication choisie...

Alstom sélectionné pour le prolongement du métro de Toronto
Credits reuters

Le système de signalisation et de contrôle des trains Urbalis 400 d'Alstom est la solution de contrôle des trains basé sur la communication choisie pour le Toronto York Spadina Subway Extension (TYSSE), prolongement de 8,6 km de la Ligne 1 Yonge-University, qui a ouvert avec six nouvelles stations de métro.

Josh Colle, Président de la Commission de Transport de Toronto (CTT), et Andy Byford, PDG de la CTT, ont inauguré le TYSSE vendredi dernier en présence du Premier ministre canadien Justin Trudeau, de Steven Del Duca, ministre des Transports de l'Ontario, et de John Tory, maire de Toronto.

La mise en service de la solution Urbalis 400 sur le TYSSE est une étape du projet de signalisation de la Ligne 1 Yonge-University qui a été attribué à Alstom par la CTT en 2009, avant d'être étendu en 2015. C'est, en outre, la première fois qu'un système CBTC aussi innovant basé sur la radio entre en service commercial sur une ligne de métro au Canada.

Le projet complet prévoit le remplacement de l'enclenchement à relais sur la Ligne 1, et le déploiement de la solution CBTC sur toute la Ligne 1, y compris la zone de prolongement du TYSSE, ainsi que l'actualisation du centre de contrôle. Le projet inclut, entre autres activités, le remplacement de l'actuel système de circuits de voie par un système de détection basé sur des compteurs d'essieux, et l'installation de l'équipement CBTC embarqué sur plus de 80 voitures de métro.

Grâce à la solution Urbalis d'Alstom, la CTT pourra réduire les intervalles et offrir à la ligne une capacité supplémentaire de 25%, mais aussi accroître la fiabilité et la performance opérationnelle. L'ensemble de la ligne devrait être équipée de la solution CBTC d'ici 2019.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/01/2018

Le titre est soutenu par une oblique haussière en place depuis les points bas d'octobre dernier. Il s'est extrait d'une zone de consolidation formée entre début décembre 2017 et le 22 janvier…

Publié le 24/01/2018

La mise au point d'EuropaCorp ne semble pas avoir rassuré les opérateurs au regard de l'évolution du titre ce matin (-3,2% à 1,5 euros)...

Publié le 24/01/2018

l'analyste reste positif...

Publié le 24/01/2018

Les cotations sont gelées depuis l'ouverture...

Publié le 24/01/2018

Après le point annuel

CONTENUS SPONSORISÉS