5 278.25 PTS
-0.06 %
5 278.5
+0.01 %
SBF 120 PTS
4 231.57
+0.00 %
DAX PTS
12 458.51
+0.05 %
Dowjones PTS
25 219.38
+0.08 %
6 770.66
+0.00 %
Nikkei PTS
22 149.21
+1.97 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Alstom et ses rivaux présélectionnés pour le TGV britannique

| Boursier | 276 | Aucun vote sur cette news

Le lauréat sera désigné en 2019 pour cet appel d'offres de 2,75 Mds£...

Alstom et ses rivaux présélectionnés pour le TGV britannique
Credits Alstom

Alstom fait partie des cinq sociétés retenues dans la première sélection réalisée par les autorités britanniques dans le cadre de l'équipement en matériel ferroviaire de la ligne à grande vitesse HS2. Le montant du contrat représente 2,75 milliards de livres (environ 3,1 milliards d'euros). Ou plutôt des quatre sociétés retenues puisque le futur partenaire du français, Siemens, en fait aussi partie. Bombardier, Hitachi et Patentes Talgo font également partie de la "shortlist". Les nouveaux trains à grande vitesse du HS2 doivent commencer à circuler en 2026 jusqu'à 360 km/h. L'enveloppe concerne au moins 54 trains. Le Royaume-Uni a évidemment beaucoup insisté sur les retombées locales que devront produire le contrat. Le gouvernement table sur 25.000 créations de postes environ sur toute la chaîne d'approvisionnement. Les offres des cinq entreprises sont attendues pour le printemps prochain. La décision finale sera annoncée en 2019.

La ligne HS2 doit relier Londres à Birmingham, avec des projets d'extension vers d'autres axes au départ de la capital britannique.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/02/2018

Peu d'évolutions sur Renault dont le titre grignote 0,2% à 87,9 euros...

Publié le 19/02/2018

Gilbert Dupont revalorise le dossier

Publié le 19/02/2018

Les deux sociétés ont signé un contrat de diffusion...

Publié le 19/02/2018

Les actionnaires du fabricant américain de câbles General Cable ont approuvé le projet d'acquisition de la société déposée par Prysmian, n°1 mondial du secteur. Le groupe italien a mis 3…

Publié le 19/02/2018

M6 annonce à l'instant la signature d'un accord pour la distribution de ses chaînes et de leurs services associés auprès des abonnés Bouygues Télécom. Cet accord porte sur la distribution de…

CONTENUS SPONSORISÉS