En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 351.49 PTS
-4.23 %
4 311.50
-4.97 %
SBF 120 PTS
3 414.93
-4.22 %
DAX PTS
9 632.52
-3.68 %
Dow Jones PTS
21 636.78
-4.06 %
7 588.37
-3.91 %

Alstom décroche après l'officialisation du mariage avec Bombardier Transport

| Boursier | 431 | 5 par 1 internautes

Alstom dévisse de 5,8% ce mardi à 47,4 euros environ dans un marché très animé, alors que le groupe a annoncé hier soir la signature d'un protocole...

Alstom décroche après l'officialisation du mariage avec Bombardier Transport
Credits Alstom

Alstom dévisse de 5,8% ce mardi à 47,4 euros environ dans un marché très animé, alors que le groupe a annoncé hier soir la signature d'un protocole d'accord avec Bombardier Inc. et la Caisse de dépôt et placement du Québec en vue de l'acquisition de Bombardier Transport. Les avis de brokers divergent suite à cette nouvelle, qui provoque une correction assez lourde. Deutsche Bank maintient tout de même sa recommandation à 'conserver' et rehausse à 48 euros son objectif. JP Morgan dégrade à 'neutre' et confirme son objectif de 47 euros. Oddo BHF affiche un cours-cible comparable et un avis d'achat. Kepler Cheuvreux dope son objectif de 41 à 54 euros, et conseille de 'conserver'. Exane BNP Paribas maintient enfin son avis à 'surperformance' et sa cible de 51 euros. Sur l'ensemble des spécialistes recensés par Bloomberg, 6 sont acheteurs, contre 10 à conserver et deux à la vente.

Suite à cette opération, Alstom bénéficiera d'un carnet de commandes d'environ 75 MdsE et d'un chiffre d'affaires d'environ 15,5 MdsE. Le prix pour l'acquisition de 100% des actions de Bombardier Transport sera compris entre 5,8 et 6,2 MdsE, et sera payé pour partie en numéraire et pour partie en actions nouvellement émises par Alstom. CDPQ s'est engagé à réinvestir environ 2 MdsE dans Alstom, correspondant à 100% du produit net de cession de sa participation dans Bombardier Transport et à réaliser un investissement additionnel à hauteur de 0,7 MdE, soulignant sa forte conviction dans le rationnel stratégique de la transaction et dans le potentiel de création de valeur.

Alstom et Bombardier évoluent dans un environnement de marché très positif avec une croissance du trafic de passagers estimée entre 3% et 5% par an sur la période 2015-2025 et une croissance globale du marché des équipements ferroviaires qui devrait atteindre +3% par an entre 2021 et 2023. Cette dynamique est portée par l'urbanisation croissante et le fort développement de la mobilité décarbonée. En Europe, la Commission Européenne a défini des objectifs très ambitieux en termes de réduction de CO2 et de nombreux pays ont annoncé de larges programmes d'investissement dans le rail. Alstom est un acteur de premier plan dans le transport ferroviaire, avec un carnet de commandes record au sein de l'industrie à 40 MdsE et un chiffre d'affaires annuel de 8,1 MdsE à fin mars 2019. Au cours de la période 2016-2019, Alstom a connu une forte croissance de son chiffre d'affaires, avec un taux annuel moyen de +5,5% supérieur à la croissance du marché, et a significativement amélioré sa rentabilité (avec une marge d'EBIT ayant atteint jusqu'à 7,5% du chiffre d'affaires).

Bombardier Transport est un acteur de référence dans le transport ferroviaire avec un carnet de commandes de 32 MdsE et un chiffre d'affaires de 7,4 MdsE à fin décembre 2019. Bénéficiant d'un statut de leader et d'une forte expertise, Bombardier Transport offre une gamme complète de produits sur l'ensemble des segments de marché et dispose d'une présence industrielle équilibrée, entre des pays offrant une base de coûts attractive et des pays à la pointe de la technologie.

A la suite de cette transaction, Alstom bénéficiera de technologies additionnelles de pointe et de ressources complémentaires en R&D, lui permettant de consolider son avance en matière d'innovation dans le domaine des solutions de mobilité durable.

Le groupe continuera de renforcer sa présence au Québec. Après l'opération, Montréal deviendra le siège des opérations d'Alstom pour les Amériques, menant l'ensemble des activités du groupe ainsi que son expansion dans ces géographies. De plus, en s'appuyant sur les forces reconnues du Québec en matière d'innovation et de mobilité durable, Alstom installera un centre d'excellence pour la conception et l'ingénierie, ainsi que pour les activités de R&D de haute technologie, qui se concentrera notamment sur le développement de solutions de mobilité durable.

"L'acquisition de Bombardier Transport est une opportunité unique qui se présente à un moment opportun pour Alstom, dont le profil opérationnel et financier s'est fortement amélioré depuis 4 ans, d'accélérer sa feuille de route stratégique, en s'appuyant sur une complémentarité en matière de plateformes commerciales et industrielles", estime le groupe. Alstom s'engage à rétablir le potentiel opérationnel et la rentabilité de Bombardier Transport, avec pour objectif de restaurer la marge et d'améliorer la qualité d'exécution, en ligne avec les standards. De plus, des synergies concrètes et atteignables ont été identifiées et Alstom prévoit de générer 400 ME de synergies de coûts par an à partir de l'année 4 ou 5.

Conséquence de l'efficacité accrue ainsi que du renforcement du profil opérationnel, l'opération devrait conduire à une relution à deux chiffres du Bénéfice Net par Action (BNPA) pour les actionnaires d'Alstom à partir de l'année 2 post-réalisation de l'opération. "Nos clients bénéficieront également de l'expertise renforcée et du portefeuille élargi de cette nouvelle entité", ajoute le groupe.

Selon les termes de l'acquisition, CDPQ (actuellement actionnaire de Bombardier Transport à hauteur d'environ 32,5%) deviendra le premier actionnaire d'Alstom avec environ 18% du capital. CDPQ est un investisseur stratégique reconnu, avec une approche de long-terme, et possède un historique d'investissement à succès dans le transport ferroviaire. Soutenant pleinement l'opération et la stratégie, CDPQ s'est engagé à réinvestir dans Alstom pour environ 2 MdsE le produit net de cession de sa participation et à réaliser un investissement additionnel à hauteur de 0,7 MdE.

Bouygues restera un actionnaire important d'Alstom, avec environ 10% du capital. Il a apporté son soutien à l'opération et s'est engagé à voter en faveur de l'ensemble des résolutions relatives à la transaction lors de l'AGE.

"L'opération devrait être génératrice de valeur pour les actionnaires existants d'Alstom, qui auront la possibilité d'accompagner la société dans le financement de cette acquisition stratégique via une augmentation de capital avec maintien du DPS, sous réserve de l'approbation de l'AGE", indique le groupe.

La signature du protocole d'accord a reçu le soutien unanime des conseils d'administration d'Alstom et de Bombardier Inc. et la transaction envisagée est pleinement soutenue par CDPQ. Le protocole d'accord prévoit l'information et la consultation par Alstom et Bombardier de leurs instances représentatives du personnel respectives et contient des engagements d'exclusivité des deux parties. Une assemblée générale extraordinaire des actionnaires, relative aux potentielles augmentations de capital réservées et à la potentielle augmentation de capital avec maintien du DPS devrait se tenir d'ici au 31 octobre 2020. Bouygues s'est engagé à voter en faveur de l'ensemble des résolutions relatives à la transaction lors de cette AGE. Sous réserve d'approbation par l'AGE, l'augmentation de capital avec DPS aura lieu entre le second semestre 2020 et le premier semestre 2021. Les augmentations de capital réservées auront lieu à la date de réalisation de l'opération. La transaction sera également soumise à l'autorisation des autorités de régulation et des autorités de la concurrence requises. La réalisation de l'opération est attendue pour le 1er semestre 2021.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON FÊTE SA 1ÈRE ANNÉE

Découvrez le contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 mars 2020 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 27/03/2020

Xilam Animation présente les mesures prises par la société dans le cadre de la crise sanitaire Covid-19...

Publié le 27/03/2020

Le groupe Vicat a annoncé que les perspectives 2020, présentées le 14 février 2020 dans le cadre des résultats 2019, devront désormais être revues en fonction du potentiel impact du Covid-19…

Publié le 27/03/2020

Delfingen a publié un résultat net part du groupe en hausse de 48% à 8,5 millions d'euros pour l'exercice 2019. L'EBITDA ressort à 28,4 millions d'euros (+58%) dont +5,2 millions d'impact des…

Publié le 27/03/2020

Le résultat net, intégrant 3,8 ME de charges exceptionnelles additionnelles, s'élève à -24,4 ME

Publié le 27/03/2020

EssilorLuxottica a annoncé qu'au vu de l'évolution de l'épidémie de Covid-19 et de la probable incertitude prolongée qu'elle engendre, la société a décidé d'arrêter l'exécution de son…