En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 801.55 PTS
+0.03 %
5 810.0
+0.25 %
SBF 120 PTS
4 572.80
+0.09 %
DAX PTS
13 054.80
-0.65 %
Dow Jones PTS
27 665.87
+0.06 %
8 302.42
+0.07 %
1.110
+0.18 %

Alitalia : Atlantia jette l'éponge, avenir toujours aussi flou

| Boursier | 169 | 3 par 1 internautes

L'avenir d'Alitalia apparaît toujours aussi incertain...

Alitalia : Atlantia jette l'éponge, avenir toujours aussi flou
Credits Reuters

L'avenir d'Alitalia apparaît toujours aussi incertain. A la veille d'une nouvelle date butoir fixée par le gouvernement italien, Atlantia a indiqué hier soir avoir renoncé à participer au sauvetage du transporteur. Le groupe contrôlé par la famille Benetton a jugé que les conditions n'étaient pas réunies pour rejoindre un consortium formé avec Ferrovie dello Stato.

Rome, qui serait prêt à accorder 350 millions d'euros de crédit-relais pour permettre à la compagnie aérienne de continuer à voler plusieurs mois dans l'attente de la finalisation d'un accord, n'exclurait pas de nationaliser temporairement Alitalia si aucune offre adéquate ne se concrétise, a rapporté 'La Repubblica' mardi. Les administrateurs de l'entreprise pourraient également permettre à Alitalia de faire faillite et de liquider ses actifs pour rembourser ses dettes.

Menacée de liquidation, Alitalia est sous administration spéciale depuis mai 2017 après l'échec de deux précédents plans de sauvetage en 2009 et 2014. Malgré son renoncement, Atlantia a précisé être prête à poursuivre les discussions visant à trouver un partenaire industriel et à élaborer un business plan commun, solide et à long terme pour la relance d'Alitalia.

Du côté des acteurs du secteur, Delta Air Lines et Lufthansa sont perçus comme les deux candidats les plus sérieux pour prendre part au sauvetage de la firme transalpine. Mais là encore, aucune des deux compagnies n'est jusqu'ici parvenue à trouver un compromis avec les différents protagonistes d'un dossier pour le moins complexe.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 3
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 décembre 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 05/12/2019

Rendez-vous du 12 au 16 janvier à San Francisco...

Publié le 05/12/2019

Cette ligne de financement de 25 ME, qui avait pour objectif principal de financer le développement de DMS Group

Publié le 05/12/2019

Le bénéfice du joaillier a reculé plus que prévu et les ventes à magasins comparables sont elles aussi ressorties inférieures aux attentes du consensus.

Publié le 05/12/2019

Engie acquiert Renvico auprès de Macquarie Infrastructure and Real Assets (MIRA) et de KKR avec ses co-investisseurs. Le groupe renforce ainsi sa croissance dans l'éolien en Italie et en France...

Publié le 05/12/2019

Bastide annonce ainsi renforcer sa capacité à poursuivre sa politique de croissance externe ciblée