En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 492.04 PTS
+0.74 %
5 479.50
+0.73 %
SBF 120 PTS
4 396.34
+0.70 %
DAX PTS
12 385.89
+0.48 %
Dowjones PTS
26 701.06
+0.17 %
7 578.61
+0.13 %
1.175
-0.24 %

Airbus va vendre CESA à Héroux-Devtek pour 140 ME

| Boursier | 314 | Aucun vote sur cette news

United Technologies détient 40% de l'espagnol...

Airbus va vendre CESA à Héroux-Devtek pour 140 ME
Credits Reuters

Le groupe aéronautique canadien Héroux-Devtek va racheter CESA, une filiale espagnole d'Airbus, pour 140 millions d'euros, a-t-il annoncé à la mi-journée. "Cette transaction nous permettra d'accroître notre présence auprès d'Airbus, nous procurant ainsi un meilleur accès à l'un des plus grands fabricants d'avions au monde", a commenté le président Gilles Labbé, qui se réjouit de l'accroissement de l'exposition de son entreprise au marché européen.

La Compañía Española de Sistemas Aeronáuticos, basée à Madrid, est un industriel majeur des systèmes hydrauliques et électromécaniques pour l'industrie aérospatiale, notamment des trains d'atterrissage. Elle emploie 340 personnes à Madrid et à Séville. L'entreprise devrait réaliser 94 ME de chiffre d'affaires cette année, pour 11 ME de bénéfices avant impôts ajustés. Le prix de 140 ME est une valeur d'entreprise. Il inclut une reprise de dette de 29 ME. La transaction ne devrait être bouclée que fin 2018, après les autorisations réglementaires nécessaires et le rachat par Airbus des parts de son co-actionnaires dans CESA (UTC Aerospace, une filiale d'United Technologies, qui détient 40%).

Airbus entamé une stratégie visant à réduire ses activités de sous-traitance en interne, à l'image de ce que son rival Boeing a accompli par le passé. La rumeur d'un intérêt d'Héroux-Devtek pour CESA avait circulé fin 2016. A l'époque, une valorisation de l'ordre de 150 ME avait été évoquée.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/09/2018

La rencontre décisive aura lieu jeudi 27 septembre. Le nouveau patron d’Air France-KLM, Benjamin Smith, s’est en effet « engagé à négocier avec l'intersyndicale la semaine prochaine» «pour…

Publié le 21/09/2018

Ça se complique pour Engie en Belgique...

Publié le 21/09/2018

Danske Bank recule de plus de 2% à 173,20 couronnes danoises, pénalisé par un scandale de blanchiment présumé. Depuis le début de l'année, le titre a chuté de plus de 30%. La filiale…

Publié le 21/09/2018

16,4 millions d'euros garanti sur 5 ans

Publié le 21/09/2018

Laurent-Perrier Tours-sur-Marne, le 21 septembre 2018   Communiqué financier   L'Assemblée Générale de Laurent-Perrier réunie le 21 septembre 2018 a décidé…