En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 451.59 PTS
+1.07 %
5 461.0
+1.25 %
SBF 120 PTS
4 365.94
+0.90 %
DAX PTS
12 326.48
+0.88 %
Dowjones PTS
26 650.62
+0.93 %
7 568.50
+1.04 %
1.177
+0.86 %

Airbus va devoir livrer 110 appareils en décembre pour tenir ses objectifs

| Boursier | 308 | Aucun vote sur cette news

Le groupe a déjà réalisé cette prouesse l'année dernière...

Airbus va devoir livrer 110 appareils en décembre pour tenir ses objectifs
Credits Airbus / Goussé

Airbus va devoir cravacher pour atteindre son objectif, réitéré encore tout récemment, de livrer plus de 700 appareils en 2017. Plus précisément, il faudra à l'avionneur livrer 110 avions au cours du mois de décembre, puisqu'il a révélé hier soir que 591 appareils avaient été remis aux clients entre le 1er janvier et le 30 novembre. Une performance que l'industriel avait déjà réalisée en 2016 en livrant 111 avions. Le total des livraisons 2017 après 11 mois comprend 453 monocouloirs, 55 appareils de la famille A330, ainsi que 69 A350 et 14 A380. Côté commandes, le carnet s'est enrichi de 388 unités en 2017, mais le groupe a aussi enregistré 55 annulations, ce qui donne un bilan net de 333 avions.

En novembre, Airbus a engrangé 45 commandes et livré 74 appareils. Les commandes ont toutes été passées par le loueur CBD Aviation Lease Finance, qui a acheté 30 A320neo et 15 A321neo. Le carnet d'Airbus atteint 6.616 appareils, ce qui lui confère neuf ans de visibilité sur la production sur la base des cadences actuelles.

Boeing publie en général ses statistiques de livraisons un peu plus tardivement, mais l'américain va dominer le marché cette année, cela ne fait aucun doute. Il a reçu, au 28 novembre, 787 commandes brutes et 662 commandes nettes, deux fois plus que son grand rival. Le décalage s'explique aussi par le phasage de lancement des nouveaux appareils, plus favorable à Boeing cette année. Côté livraisons, les données de novembre ne sont pas encore disponibles mais Boeing avait déjà livré 610 appareils au 30 octobre.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/09/2018

Le résultat opérationnel du premier semestre 2018 de Soft Computing s'élève à 1...

Publié le 20/09/2018

Comme publié précédemment, Mauna Kea a enregistré une baisse de son chiffre d'affaires de 18% à 2,707 ME, principalement imputable au T1, mais avec...

Publié le 20/09/2018

Kerlink, spécialiste et leader mondial des réseaux et solutions dédiés à l'Internet des Objets (IoT), annonce aujourd'hui que la société a été choisie...

Publié le 20/09/2018

Au 1er semestre 2018, Alpha MOS a réalisé un chiffre d'affaires consolidé de 1,6 ME en baisse de (0,5) ME par rapport à la même période de l'année...

Publié le 20/09/2018

Balyo annonce le recrutement d'un Directeur Industriel et le déploiement d'un plan de recrutement ambitieux pour accompagner sa croissance...