Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 765.52 PTS
-0.44 %
6 744.5
-0.68 %
SBF 120 PTS
5 246.05
-0.73 %
DAX PTS
15 135.69
-0.83 %
Dow Jones PTS
34 559.00
-0.23 %
15 712.48
-1.74 %
1.130
-0.01 %

Airbus : une méga-commande qui en appelle d'autres ?

| Boursier | 220 | Aucun vote sur cette news

Airbus sera particulièrement suivi en ce début de semaine après avoir décroché une méga-commande de plus de 30 milliards de dollars (au prix...

Airbus : une méga-commande qui en appelle d'autres ?
Credits Société Airbus SAS

Airbus sera particulièrement suivi en ce début de semaine après avoir décroché une méga-commande de plus de 30 milliards de dollars (au prix catalogue) auprès d'Indigo Partners. Le groupe de l'homme d'affaires américain spécialisé dans le transport aérien à bas coûts Bill Franke va acquérir 255 A321 destinés à ses quatre compagnies aériennes: Wizz Air, Frontier Airlines, JetSMART et Volaris.

Wizz Air, le transporteur hongrois, sera le principal bénéficiaire de ce contrat puisqu'il recevra 102 A321, 75 A321neo et 27 Airbus A321XLR, la plupart devant être livrés entre 2025 et 2027. Dans certaines circonstances, Wizz Air pourrait acquérir 19 A321neo supplémentaires. Airbus a également accordé à Wizz Air des droits d'achat portant sur 75 A321neo pour des livraisons en 2028-29, à convertir en une commande ferme d'ici la fin 2022.

La moisson d'Airbus au salon aéronautique de Dubaï n'est peut-être pas terminée puisque l'avionneur européen serait en pourparlers avec Air Lease Corp pour une commande importante qui comprendrait un mélange d'avions court et long-courrier, a rapporté 'Bloomberg' au cours du week-end. Le loueur d'avions serait notamment intéressé par la version cargo de l'A350.

Alors que l'industrie du transport aérien se remet lentement de la plus grave crise de son histoire, Airbus considère la pandémie comme une 'anomalie' et table sur une demande de 39.000 nouveaux avions d'ici 2040. La majeure partie de ces appareils serviront à remplacer les avions le plus anciens alors que le secteur est engagé dans une course contre la montre pour limiter ses émissions de CO2.

La demande de nouveaux appareils concernera principalement des avions à fuselage étroit avec environ 29.700 appareils de type A220 et A320, ainsi qu'environ 5.300 avions moyen-courrier comme l'A321XLR et l'A330neo. Dans le segment des gros porteurs, couvert par l'A350, Airbus prévoit un besoin de quelque 4.000 livraisons d'ici 2040.

Bien qu'ayant perdu près de deux années de croissance en raison de la pandémie, le trafic passagers a démontré sa résilience et devrait renouer avec une croissance annuelle de 3,9% par an, grâce à l'expansion des économies et du commerce dans le monde entier, y compris le tourisme. Les classes moyennes, qui sont les plus susceptibles de prendre l'avion, verront leur nombre augmenter de deux milliards de personnes pour atteindre 63% de la population mondiale. La croissance la plus rapide du trafic se fera en Asie, la Chine devenant le plus grand marché intérieur.

Les avantages économiques de l'aviation dépassent le cadre du secteur, puisqu'ils contribuent pour environ 4% au PIB mondial annuel et soutiennent quelque 90 millions d'emplois dans le monde, rappelle Airbus.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 03/12/2021

-45% en six mois

Publié le 03/12/2021

CatanaLe spécialiste des navires de plaisance publiera (avant Bourse) ses résultats annuels.OeneoLe fabricant de bouchons et de tonneaux publiera ses résultats semestriels.WavestoneLe cabinet de…

Publié le 03/12/2021

Société Générale a annoncé l’abandon définitif des deux procédures judiciaires engagées par le Département américain de la Justice ("DoJ") concernant, d’une part, les soumissions IBOR de…

Publié le 03/12/2021

La société italienne Airtime Partecipazioni a fait son apparition en Bourse de Paris sur le marché Euronext Growth, avec un prix de référence de 4,82...

Publié le 03/12/2021

Valneva trébuche de 17% à moins de 23 euros ce vendredi, dans un volume fourni, sur des craintes de moindre efficacité de son vaccin en dose de rappel...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne